sak ifé nout jordu ék nout demin

Une partie de la Droite saint-pauloise se prépare à toutes les éventualités


Dans la presse
Mardi 18 Septembre 2012

Une partie de la Droite saint-pauloise ne veut plus servir de faire-valoir ou de marche-pied à quiconque. "Nous n'avons pas encore digéré la stratégie de La Réunion en confiance développée lors des Cantonales de 2011. Je ne vous parle pas de celle des Législatives". Didier Robert avait dit que "le choix du candidat à à la députation", était lié aux Municipales de 2014. Il a tout à fait raison.


Une partie de la Droite saint-pauloise se prépare à toutes les éventualités
Sandra Sinimalé, Yoland Velleyen, Joseph Sinimalé, Cyrille Melchior, Alain Bénard, Teddy Soret, Dolorès Pélops, François Léa… De la Droite au Centre, les candidats potentiels sont multiples à Saint-Paul. Et cela s'était déjà confirmé lors des Cantonales de 2011. Les candidat(e)s pressenti(e)s au départ à Droite, mais qui au final, n'ont retenu pour le scrutin, ont malgré tout maintenu leur participation. Parmi eux, il y a ceux qui n'ont pas encore digéré la manière cavalière dont ils ont été mis de côté.

Les récentes Législatives ont également laissé un goût amer à certains Saint-Paulois, surtout parmi ceux qui, quoi qu'il arrive, ne voteront "jamais" pour Huguette Bello. "Une fois encore sur la deuxième circonscription, une partie de la Droite s'est fait remarquer et à voter et a fait voter pour la maire de Saint-Paul. Du même coup, nous avons été ridicules à Saint-Paul, au Port et à La Possession. Il est plus que temps pour nous de reconstruire la Droite dans l'Ouest".

Reconstruction. Un mot dans l'air du temps. "Nous avons besoin d'une structure solide pour un fonctionnement plus pratique et plus efficace. Qu'importe la personne qui conduira la liste à Droite, il doit aussi être l'émanation d'une équipe, des militants, d'un travail collectif et d'un projet pour Saint-Paul et les Saint-Paulois. Et faire partie d'une stratégie commune au delà des Municipales de 2014 et des Cantonales et des Régionales de 2015. Comme pour toute La Réunion, il y a nécessité d'avoir une Droite structurée et performante dans l'Ouest en général et à Saint-Paul en particulier".




      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Avril 2016 - 07:43 ​DROIT DE RÉPONSE

Mardi 3 Février 2015 - 19:14 La première d'après qui ?