sak ifé nout jordu ék nout demin

UN DÉBAT PUBLIC : POUR LA MANIFESTATION DE LA VÉRITÉ


Économie
Mercredi 16 Décembre 2015

Les frères MOUSSAJEE rèclame aux dirigeants de la SOGECORE un débat public pour la manifestation de la vérité…
"ILS VIENNENT PAR AILLEURS DE VIDER TOUS LEURS COMPTES BANCAIRES POUR NE RIEN PAYER ET LE MANÈGE CONTINUE..."


Messieurs les dirigeants de la SOGECORE ( Amir Meralli Ballou et Arjuhoussen MAHAMADALY),

Comme vous ne saurez l'ignorer, je viens d'être de nouveau RELAXÉ par le Tribunal correctionnel de vos plaintes en diffamation à mon encontre qui ne visaient qu'à me réduire au silence et à me punir d'avoir dénoncé vos agissements FRAUDULEUX à l'encontre de mon Frère et moi mais aussi des sociétés que vous nous avez dérobées avec la COLLUSION de la BRED et que vous avez pillées et pour la plupart déjà fermées avec des liquidations amiables opérées par votre ami le liquidateur DENIS MORANNE qui est impliqué dans d'autres affaires douteuses qui vont sortir très prochainement.

Soit disant hautement diffamés en jouant les vierges effarouchées, vous refusez jusqu'à présent une confrontation publique pour LA MANIFESTATION DE LA VÉRITÉ et vous persistez à manipuler l'opinion   par vos communiqués mensongers ainsi que les différentes juridictions judiciaires, devant lequel vous présentez un tissu de mensonges et avec une argumentation complètement travestie de l'historique des faits.

Je vous propose donc de nouveau un débat public qui s'impose au vu de vos déclarations.

Vous refusez par ailleurs encore et encore d'exécuter loyalement des décisions exécutoires et multipliez les recours abusifs et manœuvres frauduleuses afin de ne rien nous payer. 

Votre stratégie est claire : FAIRE DURER LE LITIGE ET NOUS AVOIR À L'USURE par une INSTRUMENTALISATION de la machine judiciaire.

Si vous êtes dans la vérité et des HOMMES D'HONNEUR, pourquoi refusez-vous donc jusqu'à présent  un débat public dossier contre dossier ?

Auriez-vous peur de rentrer dans le fond de l'affaire et que vous soient mis au nez des éléments dont les experts de la Cour de cassation ont ÉLIMINÉ DE LEUR RAPPORT que vous brandissez comme symbole de votre version innocence ?


Vous présentez nos sociétés comme exsangues lorsque vous les avez récupérées.

Nous pourrons au contraire prouver qu'elles ont été reconnues parfaitement VIABLES, qu'elles étaient rentables dégageant ensemble un excédent brut d'exploitation de 596 000€ au 30 juin 2006.

Nous pourrions évoquer ensemble les conditions extraordinaires des cessions de nos sociétés dans le cabinet de votre conseil historique et rédacteur unique des actes en la personne de Me Patrick Arnaud par ailleurs condamné devant un Tribunal Parisien dans cette affaire.

Nous débattrons sur la VALORISATION de nos sociétés et vous expliquerez à l'opinion les raisons pour lesquelles vous avez fait juger cette affaire par une justice arbitrale, une première à l'épique sur l'île et de votre choix de choisir un ex Procureur Général pour être votre défenseur Arbitre ainsi que deux anciens professeurs de faculté de Droit du PDG de la SOGECORE pour officier comme les deux autres arbitres.

Nous évoquerons les changements de logiciels que vous avez opportunément opéré à l'aube des inventaires caractérisant votre volonté de fausser le prix définitif comme l'a reconnu le Tribunal Arbitral.

Nous débattrons des marchandises valorisées à 0,01 € en comptes annuels !

Nous évoquerons le versement du prix provisoire dans les sociétés dont vous avez pris le contrôle et nos licenciements opérés à l'aube des inventaires avec interdiction d'accès aux locaux pour nous empêcher de voir vos manèges sur les stocks.

Vous pourrez nous révéler ou ont été planqués les stocks que vous avez détournés de nuit.

Nous pourrons parler des parts du terrain que vous avez achetés et pour lesquels nous n'avons encore rien perçu en mains propres après plus de 9 années malgré votre récente condamnation par le Tribunal de commerce.

Nous pourrons débattre sur plein d'autres éléments comme vos accusations de prétendue CONTREFAÇON à notre encontre alors que c'est vous qui aviez délibérément refusé de signer un protocole d'accord amiable avec le plaignant qui avait reconnu que c'étaient de vrais pneus.
Il s'agissait pour vous de nous salir et cela a débouché sur un NON LIEU.

Nous pourrons débattre sur le redressement fiscal que vous avez DÉLIBÉRÉMENT déclenché pour nous faire condamner et pouvoir enclencher votre fameuse garantie d'actif-passif afin de nous enfoncer.

Nous débattrons sur l'achat de notre société Mr PNEU possédant deux centres autos tout équipés avec loyer très bon marché, au prix provisoire de 2€ symbolique et tout cela grâce à la pression énorme exercée par la BRED et son directeur de l'épique Thierry Benbassat qui deviendra VOTRE TÉMOIN de "bonne moralité" devant le Tribunal et qui a reconnu en auditions que nos sociétés "n'étaient pas en 2006 en situation compromise" alors que vous les présentez comme EXSANGUES.

Nous débattrons sur la collision de la BR et la BNP Paribas qui ont refusé SUR VOTRE ORDRE de lâcher les fonds saisis malgré des décisions de justice exécutoires.

Nous évoquerons tout particulièrement les comptes de nos sociétés que vous avez FALSIFIÉS et que vous n'avez jamais déposés au greffe.

Vous nous expliquerez pourquoi la SOGECORE ne déposait plus ses comptes au greffe depuis 2001 jusqu'a 2010.

Vous nous expliquerez pourquoi vous refusez de nous donner accès aux multiples pièces comptables maintes et unes fois réclamées...

Vous pourrez nous expliquer pourquoi presque toutes les sociétés ont été mises en perte durant toutes ces années et pour la plupart liquidées alors que le marché automobile est en pleine expansion et que vous avez les moyens financiers de les développer.

Bien entendu, nous débattrons sur la vraie valeur de nos sociétés.

Nous débattrons sur les raisons de votre refus de nous payer en mains propres les parts d'un terrain cédé depuis plus de 9 années et encore  dans le cabinet de Me ARNAUD.

Et la liste est encore longue.....comme vous le savez.

Notre dossier est en béton armé et lors d'un débat public il faudra tout sortir et nous n'avons contrairement à vous absolument RIEN À CACHER bien au contraire.

Dans l'espoir d'une réponse favorable à cette demande de débat public, recevez Chers Messieurs, les si respectables dirigeants, l'assurance de notre volonté de faire sortir la VÉRITÉ.

Moussajee Salim et Yassine



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Birel le 16/12/2015 20:47 (depuis mobile)
Bras fusil, des voleurs se cachent et se font petits aussi avant l''explosion ....

2.Posté par Moussajee Salim le 17/12/2015 08:23 (depuis mobile)
C''est facile de mentir devant les magistrats et de jouer avec le Droit pour faire durer les procès et ne rien payer lorsqu''on a du fric ! Oseront-ils venir débattre du fond de l''affaire devant l''opinion publique ?

3.Posté par Fab le 18/12/2015 07:39
Après 10 ans de débat et de confrontation judiciaire, une vingtaine de procédures (dont il est pour beaucoup à l'origine), M. Moussajee souhaite encore débattre ! Cet acharnement vaut bien les 4 millions qu'il souhaite obtenir !

4.Posté par aéro1.0 le 18/12/2015 07:51
- vos sociétés étaient viables ? mais alors pourquoi était-elle si endetté ? pourquoi vos impayés étaient si important? pourquoi aucune société que vous avez contactée n'a souhaité les racheter puisque c'étaient de si bonnes zaffaires ?

- vous dîtes que le tribunal arbitral était à la solde de la Sogecore ? mais alors pourquoi ont-ils été condamnés à vous vers plus d'un million d'euros que vous avez touchés ?

- vous dîtes que la Sogecore à vider vos stocks la nuit. Pouvez vous nous expliquer comment des dizaines voire des centaines de conteneurs disparaissent en une nuit svp ?

- vous dîtes avoir touché que quelques euros pour vos sociétés... Pouvez vous nous dire exactement combien la Sogecore vous a payé ? et combien vous avez gagné avec tous ces procès ?

Bref, chaque accusation que vous faîte ne tient pas. De la poudre aux yeux... comme votre débat.

5.Posté par creoleZ le 18/12/2015 07:56
Après refuser les propositions d'accord à l'amiable, tu veux un débat public ?! tu ferai mieux d'arrêter tout ça, ça dure depuis trop longtemps tous ces mensonges et ces épreuves.

6.Posté par Cécile_militante le 18/12/2015 07:57
Je suis pour la justice, pas la vengeance. Salim Moussajee a choisi son camps, mais ce n'est pas celui de la vérité...

7.Posté par Guy le 18/12/2015 07:58
Moi aussi ma société a été en liquidation, moi aussi je veux un débat public ! Comme si ça intéressait qui que ce soit... laisser les gens travailler et écouté ceux qui ont de vrais problèmes, ça fera du bien à tout le monde.

8.Posté par LOL le 18/12/2015 07:59
Moussajee = l'homme qui valait des millions !

9.Posté par Moussajee le 22/12/2015 00:47 (depuis mobile)
Aux sbires de la SOGECORE, pourquoi la SOGECORE refuse t-elle un débat public si Elle dit vrai ??? J'ai pu m'exprimer sur le FOND de l'affaire devant le TRib Coorectionnel ET j'ai été RELAXÉ. La SOGECORE se cache derrière des éléments Truqués !

10.Posté par Moussajee le 20/03/2016 00:37 (depuis mobile)
Les poltrons menteurs et manipulateurs de la SOGECORE refusent toujours une confrontation ! Pourquoi ????
Ont-ils peur de rentrer dans le FOND de l''affaire soit une arnaque de plusieurs millions et le pillage des societes etc ...?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 30 Août 2020 - 09:32 Où sont les boulettes mauriciennes ?

Samedi 30 Novembre 2019 - 14:02 La Réunion gagnera par sa jeunesse