sak ifé nout jordu ék nout demin

TAKAMAKA3 : Une atteinte à l'histoire de ce lieu et à la biodiversité Réunionnaise


Politique
Jeudi 3 Mars 2016

Un arrêté préfectoral de décembre 2015 permet à EDF d'installer une unité de production hydroélectrique sur la rivière des marsouins.


TAKAMAKA 3

Cet arrêté qui classe cette rivière en classe I en aval du projet, c'est à dire en dessous de Béthléem, est tout simplement révoltant et surtout classé sans intérêt en amont. C'est bien une manoeuvre pour contourner les règles écologiques afin de réaliser ce projet. La rivière des marsouins fait partie du patrimoine des réunionnais avec sa faune la plus abondante de l'île, avec sa magnifique nature qu'il faudrait protéger et surtout la mettre en valeur. Cette rivière est aussi un grand atout touristique pour l'est avec ses balades et ses activités nautiques, Béthléem est un lieu chargé d'histoire pour les réunionnais en particulier les bénédictins.

Construire une centrale dans ces lieux serait une atteinte à l'histoire de ce lieu et à la biodiversité.
Les écologistes ne peuvent pas rester insensibles face à ce massacre écologique annoncé.
Le mouvement des écologistes réunionnais prône l'autonomie énergétique à la Réunion mais cela ne veut pas dire que nous devons faire n'importe quoi, ce projet est trop destructeur de la nature.


On demande à EDF de revoir la conception de ce projet car il est inacceptable
sous sa conception actuelle.
On demande également à la direction du Parc ou représentant du patrimoine mondial, à l'UNESCO et aux élus(es) qui sont sensibles à la protection de l'environnement d'intervenir afin que ce projet ne se fasse pas dans sa conception actuelle.


LE MOUVEMENT DES ECOLOGISTES REUNIONNAIS 

Luc LALLEMAND - Christelle JEVOUCHTAK



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue