sak ifé nout jordu ék nout demin

St-Louis : des communistes de Palissade (?) critiquent Geoffroy Géraud-Legros


Dans la presse
Vendredi 6 Juillet 2012

Nous, membres de la Cellule communiste du quartier de Palissade, réunis en comité extraordinaire ce vendredi 29 juin 2012, tenons à revenir sur les évènements qui sont survenus lors de la campagne des Législatives à Saint-Louis. Nous condamnons, avec la plus grande fermeté, la perturbation de la conférence de presse de Thierry Robert, le mercredi 23 mai 2012, près du Pole Emploi de Saint-Louis.


St-Louis : des communistes de Palissade (?) critiquent Geoffroy Géraud-Legros
Alors que la veille, les militants avaient, en majorité, conclu de laisser Thierry Robert faire sa conférence de presse, Geoffroy Géraud-Legros, le responsable de campagne et de communication de Fabrice Hoarau, a pourtant pris la décision, mercredi matin, d’emmener un groupe de jeunes militants montrer à l’adversaire de Fabrice Hoarau que "Saint-Louis lé anou, personne i comand pansu", lui privant ainsi d’une liberté que nous considérons pourtant au PCR comme fondamentale, même pour un adversaire politique, celle de la libre expression de ses idées.

A la suite de ces évènements, les articles parus dans la presse écrite et sur internet et les reportages vidéos diffusés lors des journaux télévisés et sur internet ont comme conséquence évidente de donner une piètre image du Parti communiste à Saint-Louis, mais aussi des jeunes de Saint-Louis. A la différence de Geoffroy Géraud-Legros, nous rejetons l’idée que tous les coups sont permis et que la fin justifie les moyens.

Au vu des résultats mitigé obtenu par Fabrice Hoarau sur la circonscription, mais surtout à Saint-Louis,  nous regrettons l’installation du climat délétère et de violence dans notre ville pour ces législatives. Le Secrétaire général et le Comité central avaient le devoir de recadrer Geoffroy Géraud-Legros. Les militants de Saint-Louis n’avait pas qu’un émissaire, qui n’habite même pas Saint-Louis, vienne mettre le feu dans notre ville.

La Cellule Communiste de Palissade – Saint-Louis



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par une moune le 06/07/2012 13:50
Décidément sa brule au PCR, que se passe t-il?
Quand ces dirigeants vont-ils enfin comprendre que la Réunion appartient aux Réunioné qui sont libres de s'exprimer
Quand ces dirigeants vont comprendre que leur stratégie est obsolète et dépassé
Quand ce dirigeants vont enfin comprendre qu'il est temps d'écouter les militants qui ne sont pas et plus à leur botte
et surtout les employés communaux ne sont pas leur torchon car les torchons qui brulent peuvent déclencher de belle révolution
un ti clin d'oeil sur ce qui se prépare en ce moment à Sainte Suzanne , quelle honte et que faut -on de la liberté d'expression des citoyens
sa va chofer en 2014, comme le souligne si bien les employés communaux pont entre la mairie et les électeurs !!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Avril 2016 - 07:43 ​DROIT DE RÉPONSE

Mardi 3 Février 2015 - 19:14 La première d'après qui ?