sak ifé nout jordu ék nout demin

Sainte-Suzanne : Que reste-t-il de l'héritage de Lucet Langenier ?


Édito
Lundi 14 Novembre 2011

Quel élu à Sainte-Suzanne peut s'arroger la légitimité de poursuivre l'œuvre de l'ancien maire de la commune ? En 1993 à son enterrement, Maurice Gironcel en pleurs, promettait de poursuivre son travail. Il avait alors à ses côtés tous les "camarades de combat". Combien sont encore fidèles à Maurice Gironcel ?


Sainte-Suzanne : Que reste-t-il de l'héritage de Lucet Langenier ?
Qui va tourner la page ? Et quel chapitre faut-il clore, réellement ? Qui aura l'audace et la volonté de dire que "je continue la mission commencée par Lucet Langenier à Sainte-Suzanne". C'est un paradoxe lorsque le futur est étroitement lié au passé, alors que le présent tient en un équilibre précaire. La municipalité de Sainte-Suzanne est aujourd'hui à une étape essentielle de sa crédibilité et de sa légitimité. Et de sa continuité.

Si Maurice Gironcel a longtemps représenté l'héritier légitime de Lucet Langenier, il a été son premier adjoint, il a semble-t-il perdu cette aura depuis son inéligibilité et sa démission de son poste de maire et de conseiller général. Le secrétaire du PCR se démène sur tous les fronts, pour convaincre Yolande Pausé, Daniel Alamélou, Aline Murin-Hoarau et une majorité de conseillers municipaux, qu'il porte toujours les valeurs et les messages d'espoir de Lucet Langenier.

La réalité du terrain a changé la donne en deux ans. Deux ans d'inéligibilité. Daniel Alamélou, premier adjoint au maire porté au firmament par Maurice Gironcel, ne croit pas en son mentor. Yolande Pausé n'a plus confiance non plus, et ce même si elle suivra la décision de son parti en cas d'une démission commune. Idem pour Aline Murin-Hoarau.

Aujourd'hui, ce sont les anciens compagnons des premières luttes qui se manifestent. "Nous sommes prêts à apporter notre bonne volonté pour trouver une solution durable pour Sainte-Suzanne".

Cet ex-conseiller municipal de Lucet Langenier qui a reconnu le bon travail de Yolande Pausé à la mairie, a juste ajouté, "nous devons tourner la page, écrire un autre chapitre et continuer à porter avec honneur et fierté l'héritage de Lucet Langenier".




      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par ton komba kontinu le 15/11/2011 03:08
Lucet a ou le kaf la fé liber la commune
a ou Lucet la done à nou kouraz pou milité
ton kouraz, ton kosemen, ton héritaz va continué
que d'autres Loran, que d'autres Lucet se lèvent pour faire valoir les valeurs de la démocratie, avec le respect pour le peuple a sainte SUZANNE
laisse pas Sainte Suzane tombé , Sainte Suzanne terre kouta kinté, terre de partage
Sainte suzanne,
alè sainte suzanne, ensamb avec des valeurs et non des voleurs

2.Posté par Bayoune Raoul le 15/11/2011 04:03
Gigi, an diré bann la i yème pi aou, ou la konpri, kamarade i di i vé pi volèr pou kontinyé lo travay de Kounta Kinté. Alé manze ou ti rotrète trankile, tanzantan wa boyé inpé pou fé krware oute parti i ekziste ankore, fé oute jzardin trankil, konte pi dodi travayère la komine. Inntiork Maurice ...

3.Posté par laikon le 22/11/2011 16:14
les vraies valeurs de ce grand monsieur ne peuvent etre porter que par Gironcel. LES ALLAMELOU ,les murins ne peuvent se dire porteurs de ce combat. Murin ne sera jamais etre une vraie communiste et daniel est trop arriviste. IL NE SUFFIT pas d'etre noirs pour defendre ses valeurs.n 'oublions pas que nous sommes un peuple métissé

cafrine

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit