sak ifé nout jordu ék nout demin

Saint-Denis : des grands projets et plus de social pour 2013


Dans la presse
Lundi 19 Novembre 2012

Le Conseil municipal de Saint-Denis s’est réuni ce week-end, sous la présidence du maire, Gilbert Annette.


Saint-Denis : des grands projets et plus de social pour 2013
Au cours de cette séance, les élus ont débattu des Orientations Budgétaires pour l’année 2013 (rapport n°1). Ces Orientations Budgétaires précisent le cadre dans lequel s’inscriront les grandes actions qui seront engagées sur le budget de l’an prochain. Les élus ont également plusieurs dossiers relatifs à l’insertion (rapports n°2, 3 et 4) et au logement social (rapports n°19 à 21).

Les Orientations Budgétaires 2013
Elles sont marquées par la crise économique exceptionnelle que traversent la France et l’Europe avec, pour la troisième année consécutive un gel des dotations de l’Etat, même si le Gouvernement vient d’annoncer un effort supplémentaire pour les communes les plus pauvres parmi lesquelles celle de Saint-Denis.

L’équipe municipale, dans ce contexte difficile, a retenu trois principes forts qui s’appuient sur les engagements pris auprès des Dionysiens :
- une politique fiscale équitable à travers la non-augmentation des taux d’imposition,
- la maîtrise des dépenses de fonctionnement,
- l’effort ambitieux en matière d’investissement.

Concrètement, ces Orientations Budgétaires confirment les politiques mises en œuvre dès 2008 en faveur de tous les Dionysiens et en particulier :
- les Grands projets (Espace Océan, Cœur Vert Familial, Parc Aquatique, PRU des Camélias, Cité des Arts, Nouvelle entrée Ouest..),
- le renforcement du potentiel de logements sur le territoire de la commune, avec un objectif de construire plus de 500 logements sociaux par an et de lutter contre l’habitat insalubre,
- l’aménagement volontariste du territoire nécessaire pour accueillir 30 000 habitants de plus d’ici 2030,
- améliorer la qualité et la sécurité du cadre de vie des Dionysiens,
- le développement durable avec le projet SWAC (climatisation de bureaux à partir de
l’eau de mer) et la mise en œuvre du schéma directeur d’alimentation en eau potable,
- la poursuite et le renforcement du Projet Educatif Global avec de nouvelles offres pour les activités préscolaires,
- l’insertion des jeunes et la lute contre les exclusions à travers les actions du Plan d’Actions Contre Toute Exclusion (PACTE),
- le développement culturel et sportif afin de confirmer le rôle phare de Saint-Denis dans ces deux domaines.

L’insertion des jeunes

Le taux de chômage des jeunes à Saint-Denis atteint les 58%. Face à une situation aussi dramatique, l’équipe municipale a décidé de prendre le dossier à bras le corps dès son arrivée en fonction avec la création d’ateliers d’activité et de chantiers d’insertion. Cette politique volontariste se renforce aujourd’hui avec la mise en place d’une véritable interface entre la Ville et les acteurs de l’économie marchande, de l’économie sociale et solidaire.

Plusieurs projets sont conduits dans ce cadre :
- Charte pour l’emploi et l’insertion en partenariat avec l’Association Locale d’Insertion et la Mission Locale Nord,
- Mise en place d’un Small Business Act (ou stratégie du Bien Acheter) initié par la CGPME,
- Charte pour la détection des offres anormalement basses et le choix de l’offre économique la plus avantageuse, initiée par le Haut Conseil de la Commande publique,
- Charte réunionnaise d’insertion applicable aux marchés publics de travaux de BTP, initiée également par le Haut Conseil de la Commande Publique,
- Convention régionale opérationnelle portant sur le traitement des contrats aidés de la ville de Saint-Denis par le Pôle Emploi.

Toujours au chapitre de l’insertion des jeunes, la ville de Saint-Denis vient de signer avec l’Etat une convention pour l’embauche de 300 personnes dans le cadre des Emplois d’Avenir. Ce dispositif concerne les jeunes de 16 à 25 ans qui seront affectés sur divers services de proximité (écoles, aide aux personnes âgées, médiation, préservation de l’environnement…).

La ville s’attachera également, dans le cadre d’une expérimentation, à préparer certains des contrats d’emploi d’avenir au remplacement d’une partie de son personnel devant partir à la retraite au cours des prochaines années.

Enfin, la ville va ouvrir une deuxième tranche de chantiers d’insertion sur divers secteurs (Sainte-Clotilde, Montagne, La Source, Camélias, Saint-François, Chaudron, Primat, Bois-de-Nèfles, Bretagne/Domenjod). Ces travaux permettront d’améliorer le cadre de vie des résidents et d’offrir aussi à un public en difficulté une première expérience du monde du travail.

Le logement social

La ville de Saint-Denis va accompagner une nouvelle fois les opérateurs sociaux dans leur programme de construction, d’acquisition et de réhabilitation de logements. L’aide de la Ville se concrétise sous forme de garantie d’emprunt. La SIDR bénéficiera d’une garantie d’emprunt pour une opération de réhabilitation de logements sociaux conséquente sur le secteur des Camélias. La construction de 133 logements sociaux est également prévue dans cette opération.

Par ailleurs, la Ville apportera sa garantie à la SHLMR pour la construction de 69 logements locatifs sociaux (LLS) à la Montagne, opération « Bauhinias » et à la SODIAC pour l’aménagement de 72 LLS à Sainte-Clotilde, opération « La Parnasse ».

Compte-rendu



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Avril 2016 - 07:43 ​DROIT DE RÉPONSE

Mardi 3 Février 2015 - 19:14 La première d'après qui ?