sak ifé nout jordu ék nout demin

Route du Littoral : Jean-Pierre Marchau critique l'édito d'Yves Mont-Rouge


Dans la presse
Jeudi 13 Septembre 2012

"Hier, un Rédacteur en Chef réunionnais bien connu, titre son éditorial, "Route du littoral : une sénatrice verts dégomme le projet de Didier Robert". Il y annonce que le 15 septembre prochain, Aline Archimbaud, sénatrice EELV, posera une question au ministre délégué au Transport, Frédéric Cuvillier et à Delphine Batho, ministre de l’Ecologie, dans le but de mettre en cause la fameuse nouvelle route du littoral".


Route du Littoral : Jean-Pierre Marchau critique l'édito d'Yves Mont-Rouge
"Notre éditorialiste, qui ne cache par son ferme soutien au projet contesté, se permet de commenter fielleusement la position de la sénatrice verte. Ainsi, il trouve très étrange que cette question intervienne  au moment même où Didier Robert refuse de participer à une baisse de la fiscalité sur les carburants : "Faut-il y voir un lien de causalité entre la question orale de Mme Archimbaud et la position du président Robert sur le dossier des carburants ? s’interroge-t-il faussement naïf".

Mais s’il lisait les journaux réunionnais, dont le sien, il saurait que cette question a été rédigée et déposée, il y a deux mois, le 12 juillet au Sénat et qu’elle est consultable sur le site de cette Assemblée depuis le 20 juillet. Elle a d’ailleurs déjà fait l’objet de plusieurs articles à La Réunion.

N’ayant pas peur du ridicule, notre journaliste, dans la grande tradition de la guerre froide, voit derrière l’initiative de Mme Archimbaud, la main diabolique des communistes, au point de suggérer que sa question aurait été "inspirée pour ne pas dire, dictée par le PCR". Mais voilà, à trop vouloir prouver, on ne prouve rien.  Cette question est uniquement le fruit d’un travail commun entre la sénatrice et les écologistes locaux qui combattent ce projet, et étaient présents le 12 juillet au Sénat lors du dépôt de la question.

Cet éditorial "gros doigts"  nous apprend cependant quelque chose d’intéressant. Il semble bien refléter l’inquiétude qui gagne actuellement le Conseil Régional, notamment lorsque son "porte-voix" écrit : "Mme Archimbaud ouvre une brèche dans laquelle pourrait s’engouffrer le gouvernement. Le président de la Région UMP va devoir se montrer vigilant".

Effectivement, il y a le feu pour Didier Robert. Il semble de plus en plus improbable que le gouvernement qui, dans son souci d’économies budgétaires  traque le moindre million d’euros, accepte de co-financer la construction d’un petit tronçon de 12 km d’autoroute sur la mer qui coûtera au bas mot entre 2,5 milliards et trois milliards d’euros. Quant à la ministre de l’Ecologie, on ne voit pas comment elle pourrait justifier un projet aussi mal ficelé et dont les conséquences seraient terriblement destructrices pour la biodiversité terrestre et marine".

Réactions



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par CHARRIER le 16/09/2012 18:38
Bonjour Monsieur Marchau

Je suis de tout coeur avec la proposition du députée Mme Archimbaud Aline de ne pas faire cette route du littoral à la Réunion mais de nous tourner vers le train. Je vous propose l' article que j' avais mis dans le JIR au moment où le nouveau président de région annulait le Tram Train. J'aborde le sujet sous ces aspects environnements énergétiques et aussi d' indépendance vis à vis du pétrole mais pas du coté financier. Si cela peut vous être utile je serai ravi d' avoir aidé cette cause ! Les chiffres j' avancent je les rouvé soit par internet ou par mes propres calculs .
Je vous souhaite de la réussite dns votre projet de faire arrêter cette route et bon courage !

Voici l' article que j' ai fait paraitre le 22 mai 2010
Mr Pierre Vergès et l'alliance veulent remettre sur les rails le tram train. C'est une très bonne chose car écologiquement ( le tram train émet 7,2 grammes de co² par passager et par km, la voiture c' est 100 à 200 et le bus 25 ) mais il y a un argument dont je n' ai guère entendu parlé: le peak oil annoncé par l' ASPO ( association pour l' étude du peak oil ) composé en noyau dur d' une dizaine de géologues retraités bénévoles, anciens hauts responsables des compagnies pétrolières et de Mr Colin Campbell son président. Ces géologues ont prospecté pendant 30 à 40 ans chacun un peu partout sur la planète à la recherche du précieux pétrole.

Le peak oil est le moment où survient le maximum de production pétrolière mondiale puis ensuite la production décroit inexorablement. En se basant sur l' ASPO le peak oil sera atteint aux alentours de 2010 .......à partir de ce moment le prix du baril de pétrole augmentera !
Nous sommes depuis quelques années sur un plateau de production de pétrole à 85 Millions de barils / jour.

Alors de faire des routes deviendra une gageure car l' essence sera tellement chère qu' une fraction de la population ne pourra plus se déplacer en voiture individuelle et ils prendront le tram train dans la mesure où il aura été construit. Le bus aussi mais les carburants seront chers le bilan énergétique est bien meilleur pour le tram train !
Le tram train nécessite une énergie annuelle de l'ordre de 40 Millions kwh : il faut produire cette électricité
Si on prend la future centrale au diésel de la Possession de 220 000 kw elle pourra fournir cette énergie de 40 Millions kwh qui ne représente environ 3 % de sa production
Mais sans les énergies fossiles ce serait mieux. Avec les panneaux photovoltaiques en me basant sur la ferme de production de St Pierre à 135 kwh/m²/an il faut 296 000 m² de panneaux photovoltaique et en faisant l’ abstraction des problèmes d' intermittence de l' énergie solaire.
Il y a une autre possibilité bien sur mais personne n' en veut : l' incinérateur. Une tonne de déchet ménager produit 300 à 400 kwh . La France avec ses 168 incinérateurs a produit 3200 Millions kwh d' électricité et à la Réunion on pourrait produire environ 30 Millions kwh voire plus: très suffisant pour alimenter le tram train
L' hydroélectricité peut fournir cette puissance 4600 kw installé peut et la Réunion a 26 fois cette puissance.
Pour parcourir 40 km le tram train va consommer 20 fois moins d’ énergie qu’ une voiture qui ne transporte qu’ une personne bien souvent .
Ces 40 Millions kwh ne sont pas grand chose .
Le tram train est une bonne réponse à un monde très proche où le pétrole et l’énergie sera plus cher et plus rare. Le tram train permettra la mobilité des réunionnais à un prix acceptable. Nos décideurs politiques doivent y penser au peak oil et s’y préparer ! Il faut faire le tram train.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Avril 2016 - 07:43 ​DROIT DE RÉPONSE

Mardi 3 Février 2015 - 19:14 La première d'après qui ?