sak ifé nout jordu ék nout demin

Roger Incana : "Les Saint-Pierrois ont le droit de savoir et surtout le droit de décider"


Dans la presse
Vendredi 3 Août 2012

"Dans la vie, il faut toujours faire la part entre l’utile et le futile, distinguer le nécessaire de l’accessoire, privilégier le sens de l’intérêt commun, au détriment de petits intérêts particuliers".


Roger Incana : "Les Saint-Pierrois ont le droit de savoir et surtout le droit de décider"
"Né à Saint Pierre, habitant depuis trois générations sur le front de mer, j’entends et je lis des contre-vérités qui ont le don de m’agacer. Cela est sans doute du au fait que pour l’instant une  trop grande majorité reste silencieuse.

La population du sud en général, les Saint-Pierrois en particulier doivent savoir où les multiplex sont localisés sur les grandes villes de France.

S’agissant du parking provisoire actuel, qui, soit dit en passant appartient à la SIDR, société d’économie mixte de droit privé qui fait ce qu’elle veut, sans nécessiter l’assentiment ou le consentement de la mairie, il n’est pas inutile de rappeler qu’avant 2001 cet emplacement était une véritable poubelle à ciel ouvert.

Dans la capitale du sud qui doit aussi faire face au chômage endémique que connait malheureusement  la Réunion (plus de 40% de chômeurs !) et où ce foncier avoisine les 3,5 millions d’euros, il faut bien réfléchir à ce que l’on fait !

Dans toute démocratie, prévaut le pouvoir de contrôle des citoyens ; En France, les articles 14 et 15 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen stipulent que « les citoyens peuvent par un pouvoir de contrôle, par eux-mêmes ou par leurs représentants demander des comptes… »

Puisque la mairie n’est pas responsable de l’abattage des arbres sur un terrain privé, puisqu’elle n’en est assurément pas propriétaire, parce que la mairie a favorisé la réalisation d’un espace public qui rend bien service aux Saint-Pierrois qui veulent,  pour l’instant se rendre en ville ou à la plage, je vous en conjure, Messieurs les décideurs, Messieurs les bâtisseurs, Monsieur le maire, Mesdames Messieurs, n’écoutez pas la minorité activiste d’écolos bobos qui ne sont pas capable de faire 500 mètres à pieds et refusent de garer leur gros 4X4 et parfois leurs voitures de fonction, pour se rendre à la plage, comme un citoyen ordinaire !

 L’intérêt de la population serait que les propriétaires de ce terrain ne fassent point un parking d’engorgement supplémentaire du front de mer qui serait dès lors dédié au « tout auto », mais bel et bien sur ce site balnéaire d’offrir à nos populations qui en ont véritablement besoin un bel espace d’animation digne de ce nom.

Les névrosés compulsifs obsessionnels de l’environnement devraient sacrifier leurs petits avantages au bénéfice du plus grand nombre, c'est-à-dire de la population de Saint-Pierre et du sud de notre île ! Objectivement il faut un grand espace dédié aux loisirs sur ce lieu, subjectivement, il faudrait arrêter de se laisser bercer par ces pseudo-écolos à la pensée moralement et intellectuellement décadente, à la fois sectaires et libertaires.

Parce que le véritable réseau social réunionnais ce n’est ni Facebook, ni Twitter, c’est la rue, que ces gesticulateurs précoces nous fichent la paix et laissent aux dirigeants éclairés par la majorité du peuple la construction d’un espace d’animation et de loisirs  palpable et concret.

Les Saint-Pierrois doivent connaître le danger mortel qui les menace. Comme souvent le possible assassin est proche de la victime, il m’a paru important de le désigner, en prévenance de risque. L’aménagement harmonieux animé et concerté du front de mer de Saint-Pierre est un sujet central, un sujet majeur.

Ne pas tenir compte de l’avis majoritaire de la population ne serait décemment pas convenable moralement, insincère politiquement, pas sérieux économiquement.

Souvenons-nous du précepte édicté par le baron Hausman : "Assainir, embellir, agrandir", ce qui a fait le Paris d’aujourd’hui devrait combler le Saint-Pierre de demain".

Saint-Pierrois de souche et fier de l’être



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Avril 2016 - 07:43 ​DROIT DE RÉPONSE

Mardi 3 Février 2015 - 19:14 La première d'après qui ?