sak ifé nout jordu ék nout demin

Pourquoi il ne faut pas donner un rond à l'UMP


Dans la presse
Lundi 8 Juillet 2013

Pas un kopek* pour Copé…
Ce n'est pas qu'il faille se réjouir de la disparition d'un contre pouvoir au PS…


Il serait souhaitable de voir disparaitre ces deux grands partis dits de gouvernements.

Pas par caprice enfantin ni par simple plaisir, mais pour la rénovation de notre démocratie.

En effet au niveau national, toute tendance confondues, l'UMPS n'a pour réelle ambition que sa propre survie.

Ce sont des machines centrées sur elles mêmes qui refusent de prendre à bras le corps les vrais problèmes de la société. 


Il est vrai que la résolution de la crise financière dont ils sont co-responsables demande du temps et la France doit tenir compte de son appartenance à l'Europe…


Mais qu'est ce qui les empêche de prendre en considération le problème des banlieues, de la violence, de la drogue, du vivre ensemble, de l'immigration, de la laïcité… ? 


Pourquoi cette inertie devant la question de la démocratie dans ce pays ? 

Pourquoi ne mettent ils pas en œuvre la charte européenne de l'autonomie locale ? 

Pourquoi ne rénovent ils pas en profondeur nos institutions en contraignant les élus à une relation plus équilibrée avec les citoyens de ce pays. 

Pourquoi se contentent ils de régner ? 


L'UMP et le PS sont les obstacles à la rénovation de la démocratie et leur disparition serait un premier pas vers la modernité sociétale.


Pour savoir comment nos enfants nous regarderont demain, il faut considérer notre réaction actuelle quand nous observons avec stupeur la démocratie française d'avant 1945, celle où les femmes n'avaient pas le droit de vote.

Demain nos enfants nous regarderont avec les mêmes yeux que ceux avec lesquels nous scrutons le monde de nos pères.

Et nous voulons voir dans leurs regards le respect et pas la commisération, la compassion ou la pitié.

Bonnes gens, gardez votre argent, ou mieux donnez le à Saint-Expédit, à Témoignages ou à votre voisin…

 

* kopek  : nm   monnaie russe valant un centième du rouble…

 


 


Ségolène R.



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Avril 2016 - 07:43 ​DROIT DE RÉPONSE

Mardi 3 Février 2015 - 19:14 La première d'après qui ?