sak ifé nout jordu ék nout demin

Pierre Vergès accepterait la responsabilité de secrétaire général du PCR, si et seulement si…


Dans la presse
Mardi 23 Avril 2013

Le cadre du parti communiste a tenu à préciser sur son blog, certains éléments contenus dans dans l'édito publié sur le site Inforeunion.net. Pierre Vergès confirme par ailleurs que seul un pouvoir partagé pourrait l'inciter à assumer la fonction de secrétaire général.


Pierre Vergès accepterait la responsabilité de secrétaire général du PCR, si et seulement si…
Le vice-président du Conseil général affirme la place des militants dans la reconstruction du PCR.
"C’est la base évidemment qui décidera. Elle sera sans nul doute représentée par le vote de délégués d’assemblées des sections du PCR pour désigner les dirigeants au sein des instances envisagées… et le secrétaire général ? Ah bon ? pas de direction collégiale alors ? C’est déjà décidé ? Quant à Paul Vergès, je crois qu’il faut arrêter de le mettre “à toutes les sauces”, même jusqu’à “adouber” les futurs dirigeants du PCR.

Il confirme ensuite la nécessité d'un pouvoir partagé.
"Il ne tient qu’aux camarades de la direction du parti de définir publiquement les règles qui doivent prévaloir pour réussir la reconstruction. Sans prendre prétexte de “l’ombre tutélaire” de Paul Vergès. L’impossibilité de changer de fonctionnement parce que le Parti (c’est qui le Parti ?) est trop marqué par la personnalité de son fondateur me paraît un raisonnement spécieux : ce qui a caractérisé le Parti avec Paul Vergès est son unité. Doit-on considérer que notre seul salut est par opposition de poursuivre le sale boulot de division commencé par les élus sous l’étiquette PCR devenus PLR ?

Selon Pierre Vergès, l'article est ambigu quant à son intention dans la future structure.
"Le lecteur peut avoir l’impression que je caresse le vœu d’être LE secrétaire général. Encore une fois, les personnes qui le pensent se “plantent”. Non pas que je veuille me dérober devant des responsabilités à prendre au sein du parti, mais d’une part les conditions ne me semblent pas réunies pour assumer une direction personnelle du secrétariat général, et d’autre part cela serait en contradiction avec ce que j’ai affirmé : le caractère indispensable pour moi d’un partage clair des responsabilités inhérentes à un secrétariat général entre différents, et différentes camarades".

Sur son blog



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par c impossible pierre le 23/04/2013 20:43
c'est ton réve pierre mais c'est impossible pierre car dans n'importe quel secretariat general, il y a un secretaire general. Comme à la Possession c'est le dgs qui commande non? alors...........c la fin

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Avril 2016 - 07:43 ​DROIT DE RÉPONSE

Mardi 3 Février 2015 - 19:14 La première d'après qui ?