sak ifé nout jordu ék nout demin

Paul Vergès parle "d'intrusion de considérations politiciennes dans Air Austral"


Dans la presse
Lundi 16 Janvier 2012

"N’ayant pu participer à l’Assemblée Générale d’Air Austral du fait de mes obligations parlementaires à Paris, j’ai pris connaissance de ses décisions".


Paul Vergès parle "d'intrusion de considérations politiciennes dans Air Austral"
"En premier lieu, je me félicite de la confirmation de la mobilisation de capitaux et concours financiers de la Sématra à Air Austral. Dans un contexte de difficultés financières conjoncturelles, il est normal que les actionnaires accompagnent leur entreprise. L’effort important de la Sematra mérite d’être salué.

Par ailleurs, je ne peux que prendre acte de la révocation de certains membres du Conseil de surveillance et constater qu’à aucun moment n’a été discuté le bilan du mandat exercé par les membres sortants.

L’orientation stratégique décisive impulsée par le Conseil de surveillance que j’ai eu l’honneur de présider depuis 1998 a été le positionnement d’Air Austral sur le long courrier en 2003, notamment sur l’axe Réunion-Métropole. La compagnie initialement dédiée à la desserte régionale, Air Austral, est ainsi devenu un véritable outil de désenclavement de La Réunion et de mobilité des Réunionnais.

C’est un acquis considérable . Et  c’est sur cette base qu’a été défini le projet d’un low cost long courrier avec l’Airbus A380 hautement densifié afin d’apporter une réponse économique au besoin social de baisse des tarifs.

Enfin, dans l’esprit de la présidence assumée depuis la création d’Air Austral par Pierre Lagourgue, la réussite exceptionnelle de cette entreprise réunionnaise, qui emploie aujourd’hui près de 900 personnes, est dû au professionnalisme de son équipe dirigeante et au respect de la répartition des rôles entre le conseil de Surveillance, en charge de la stratégie,  et du Directoire, seul compétent pour la gestion opérationnelle. Le respect de cette règle est une condition de la réussite d’Air Austral.

Force est de constater que dans un contexte de difficultés financières frappant durement toutes les compagnies aériennes dans le monde et notamment en Europe, le soutien financier nécessaire à Air Austral a été conditionné à des objectifs  politiques. L’exploitation de difficultés financières conjoncturelles pour remettre en cause la stratégie de développement d’Air Austral et poursuivre des objectifs de posture politique est regrettable et suscite légitiment des inquiétudes. L’intrusion de considérations politiciennes dans la vie de l’entreprise représente un grand danger pour la compagnie.

Je formule le souhait que l’intérêt de la compagnie, au service du désenclavement de La Réunion, soit la seule préoccupation des différents acteurs qui devront assumer leurs responsabilités".




      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Avril 2016 - 07:43 ​DROIT DE RÉPONSE

Mardi 3 Février 2015 - 19:14 La première d'après qui ?