sak ifé nout jordu ék nout demin

Paul Vergès : "Divorce entre la représentation électorale et les plus démunis"


Dans la presse
Mardi 27 Septembre 2011


Paul Vergès : "Divorce entre la représentation électorale et les plus démunis"
Aujourd’hui, je constate une sous-estimation de la gravité extrême de la crise économique et sociale.
En fait, ce corps électoral restreint est composé d’élus dont la grande majorité a un emploi, une situation stable et durable.  Leur situation fait qu’ils ne sont pas en contact direct avec les plus pauvres. On a 110 000 chômeurs ! On n’en a jamais eu autant à La Réunion. Avec la crise économique qui continue, avec la progression démographique, nous allons vers des situations explosives.
Ce divorce entre l’expression d’un suffrage restreint et une situation réelle est tellement grave que le premier objectif que je m’étais fixé me semble aujourd’hui beaucoup moins important que la nécessité de m’atteler, ici même, à la tâche d’éliminer cette rupture entre les élus et une population victime. Les élus doivent être les porte-parole partout, quelle que soit leur position politique, de la gravité de la situation.
Faut-il être présent au Sénat pour participer au changement ou être présent à La Réunion pour éviter l’explosion sociale et le divorce entre les élus et la population, un divorce  analogue à ce qu’on a connu à la Guadeloupe en 2009 ?

Lire la suite 

Sur son blog



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Avril 2016 - 07:43 ​DROIT DE RÉPONSE

Mardi 3 Février 2015 - 19:14 La première d'après qui ?