sak ifé nout jordu ék nout demin

Pas de PARDON pour la provoc' d'un goût très douteux !. Boycottons !


REVUE DE PRESSE
Jeudi 18 Septembre 2014

Thalussa, le MAGAZINE de l'amer de Serge Lacour et de Bernard Colomb
Pour écouter THALUSSA , juste un clic sur le lecteur audio ci- dessous !


thalussa_jeudi_18_sept_2014.mp3 THALUSSA JEUDI 18 SEPT 2014.mp3  (3.2 Mo)


Serge Lacour



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par J. Claude Barret MAR/LPLP le 19/09/2014 09:23
Très douteux effectivement - et cela retient attention quand on se rappelle un peu de l'histoire pas trop ancienne
Dans la presse, la société Pardon se justifie " "Jamais nous n’aurions pu penser qu’un partenariat local visant à promouvoir les compétences, la créativité, le savoir-faire des Réunionnais pourrait être traduit comme un acte à caractère raciste". Bien sûr - qu’il n’y a rien de raciste dans la promotion de ces tees shirt à caractère raciste. Comme Ebola en Afrique de l’ouest, la gangrène gagne du terrain, jusqu’à la Réunion. Le racisme semble être un sport naZional français. A Auxerre, une pâtisserie vendait comme par hasard du Bamboula et du négro, rappelée à la raison citoyenne, elle a été contrainte de revoir l’appellation de ses biscuits. Et voilà que Pardon en provocateur, introduit pernicieusement à la Réunion un racisme vis à vis des kafs - mais pas seulement, la Réniyon nou lé biyin inn popilasiyon batardizé, noute toute Réniyoné, noulé inpé kaf, malbar, yab, sinwa zarabe. "Kaf-Malbar= cafards". Tristement, l’histoire nous rappelle ce qui s’est passé en 1994 au Rwanda avec les appels aux meurtres de radio Mille collines, devenue un symbole de la haine et du génocide qui s’en est suivi. Les futurs génocidés affublés du surnom de cafards par le pouvoir Hutu, un gouvernement soutenu par la France socialiste !!!. Allons nous, Réunionnais tolérer voir naître à la Réunion une radio mille collines importée pour détruire les cafards ??? Voici la propagande utilisée pour encourager le génocide en préparation au Rwanda - " un mot kinyarwanda qui signifie « cafard », « cancrelat », est alors utilisé pour désigner les Tutsi. Pardon affiche son insolent mépris pour la population réunionnaise tant métissée - près d’un millions de tutsis ont été assassinés. Faudra t-il demain s’étonner si, d’aventure, avant leur totale destruction, - ces cafards se révoltent et pénètrent tout lieu, et sans pardon pour le méprisable patron raciste de la colline dioynisienne. Aux réunionnais de boycotter le mépris de Pardon pou noute bann.

2.Posté par créole le 20/09/2014 09:08
Moin, mi voit beaucoup plus de la couillonisse que du racisme dans toute cette histoire. La coullonisse à l'état pur!
Boycotter ces articles, oui bien sûr, mais moin la lire sur un autre site que l'était épuisé depuis 2013!!!! Zot y trouve pas que lé un peu trop tard? Et puis porter z'affaires comme ça , y faut être encore plus couillon, mais est-ce que nous peut empêche la couillonisse.
Pour finir, y faut pas aller cherche loin pou condamne ce genre de pratique, arrête avec les comparaisons: la couillonisse, c'est la couillonissse!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 23 Février 2015 - 06:02 PCR 2015 : Rien de bien nouveau

Dimanche 1 Février 2015 - 14:11 C'était en février 2013