sak ifé nout jordu ék nout demin

Nicole Sinama : En grève de la faim devant l'Arda


Économie
Mardi 4 Février 2014

Nicole Sinama en grève de la faim depuis ce matin très tôt devant les bâtiments de l'Arda à l'Etang-Salé.


La raison principale de ce geste fort est la demande de départ de P. Bosc, directeur de cette structure à l'origine des maux de l'aquaculture Réunionnaise.

Nous avons réussi à joindre Colette Caderby, Conseillère Régionale, Présidente de l'Arda. Elle nous a confirmé que la rupture conventionnelle du contrat liant l'Arda à P. Bosc  a été engagée par Didier Robert, Président de la Région Réunion.

INFO REUNION



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Jako le 04/02/2014 06:40
Bravo Didier Robert,
Voila ke va fé férm le také de sak i fé rien ke kozé…

Ou la di, ou la fé…

La Réunion, en avant!

2.Posté par Un dossier réunionnais le 04/02/2014 06:51
Merci aux personnes qui se reconnaitront, celles qui parlent et agissent pour le développement de La Réunion

3.Posté par NICOLE SINAMA le 04/02/2014 16:29
La présidente a géré ce dossier d'une manière réfléchi et a su discerné la politique de vrais problèmes humains , on a découvert une femme qui a du tempérament face à toutes sortes de pressions, et toutes sortes de mépris. En passant je remercie à MME aline Hoareau pour son implication dans ce conflit , et elle savait qui y avait un risque mais elle l'a fait quand même .Bravo madame pour votre courage et Merci.

4.Posté par TI moune le 04/02/2014 16:56
L'homme qui n'aimait pas les femmes : 3 femmes la mette le directeur l'arda à terre , nicole sinama , aline hoareau conseillère Régionale sainte Suzanne et colette CADERBY.

5.Posté par les aquaculteurs le 05/02/2014 14:49
Un des verrous à notre réussite a sauté le 04 février2014.Depuis 2008 , les professionnels que nous sommes se sont heurtés à un mur d'incompréhensions, de vexations et d'un manque de respect pour les citoyens que nous sommes.L'arda n'aura plus le même regard sur nous à compter de ce jour.Le chemin de la production sera encore long pour faire remonter notre filière. Nous aurons des alevins de qualités et en quantités suffisantes pour une remise en route de l'outil de production qui a été maintenu en état de végétation depuis des années.
Nous allons ranger ces blocages parmi nos mauvais souvenirs grâce à l'effort conjugué des conseillères régionales Colette CADERBY , Aline MURIN HOAREAU et du président Didier ROBERT.
Qu'ils trouvent ici les remerciements le plus sincères des aquaculteurs ainsi que leurs familles qui ont été très attentives dans ce conflit . Nous comptons sur votre appui et sur votre efficacité pour le suivi de nos opérations futures, c'est aussi l'emploi et l'avenir de notre pays qu'il s'agit.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 30 Août 2020 - 09:32 Où sont les boulettes mauriciennes ?

Samedi 30 Novembre 2019 - 14:02 La Réunion gagnera par sa jeunesse