sak ifé nout jordu ék nout demin

Nassimah Dindar : "2013 sous de mauvais auspices"


Édito
Dimanche 23 Décembre 2012


Nassimah Dindar : "2013 sous de mauvais auspices"
L'INSEE vient de publier sa dernière note de conjoncture portant sur le premier semestre 2013. Elle n'est guère optimiste pour la France.

L'INSEE prévoit ainsi 0,1% de croissance pour les deux premiers trimestres. Si la prévision se concrétise, cela met à mal, quoi qu'en dise encore le gouvernement, les prévisions de croissance de 0,8% sur lesquelles est bâti le budget du pays que vient d'adopter le Parlement.

Et donc, cela remet en cause l'objectif d'un déficit à 3% du PIB. Comme je l'écrivais il y a quelques jours, il ne resterait alors plus que deux solutions : augmenter encore les impôts, au risque de "tuer" la croissance ou revoir, en accord avec l'Union européenne, cet objectif qui apparaît de plus en plus irréalisable. La seconde voie devrait être privilégiée.

A noter aussi que l'INSEE prévoit encore une hausse du chômage pour les premiers mois de 2013. 75.000 emplois pourraient encore être perdus en 6 mois.

Facebook



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit