sak ifé nout jordu ék nout demin

Municipales : scrutin de liste à partir de 500 habitants


Dans la presse
Mercredi 20 Février 2013


Municipales : scrutin de liste à partir de 500 habitants
L’Assemblée des communautés de France (ADCF) et l’Association des maires ruraux de France (AMRF) militaient pour la généralisation du scrutin de liste aux municipales, l’Association des maires de France pour un abaissement de 3 500 à 1 000 habitants. La commission des lois de l’Assemblée nationale a « coupé la poire en deux » : ce sera pour l’heure 500.

Si le seuil de 1 000 habitants avait été retenu, 74 % des communes et 15 % de la population française auraient été exclues du scrutin de liste. Grâce à l’abaissement à 500, "32 000 femmes supplémentaires" pourront mécaniquement intégrer les conseils municipaux, relève l’ADCF dans sa lettre interne. Le gouvernement, sur ce chapitre, s’en remet à la sagesse du Parlement.

Si le seuil de 500 était validé, il abaisserait aussi d’autant la barre pour le fléchage des délégués intercommunaux aux élections municipales prévue par la réforme territoriale de 2010. L’ADCF souhaitait, dans ce cadre, "une présentation dans des ordres de classement différents pour l’élection municipale l’élection communautaire". Elle n’a pas (encore ?) obtenu gain de cause.

Afin de favoriser la constitution de listes, les députés de la commission des lois ont, par ailleurs, décidé de réduire de "deux unités les effectifs des conseils municipaux des communes de moins de 3 500 habitants".

Une mesure qui réduit légèrement le poids des communes rurales dans le corps électoral du Sénat. D’où, là encore des accusations de « tripatouillages », qui devraient redoubler lors de l’examen du texte en séance.

Décentralisation



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par TEGO le 20/02/2013 07:19
" scrutin de liste à partir de 500 habitants " c' est le flou au Sénat , tant qu'aux députés rien n'est transparent

2.Posté par ALEXIANNE le 21/03/2013 14:05
A quand la fin du "tir aux pigeons" dans nos petites communes rurales ? La commission des lois de l'A.N a courageusement remis le seuil de "500" en selle, souhaitons que nos députés comprennent l'importance de cette mesure qui changera beaucoup de choses dans les mentalités rurales.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Avril 2016 - 07:43 ​DROIT DE RÉPONSE

Mardi 3 Février 2015 - 19:14 La première d'après qui ?