sak ifé nout jordu ék nout demin

Miaro ou les secrets du service malgache


Politiblog
Mardi 13 Mars 2012


Plus de 100 personnes, membres et sympatisants venant des quatre coins de l'île ont choisi le Bocage (Sainte Suzanne) pour partager en famille et avec des amis le repas du midi.


C'était aussi l'occasion pour ces personnes de discuter autour de la culture malgache  bien présente dans la culture réunionnaise.
Plusieurs officiants ont partagé  leur expérience spirituelle. On a  parlé de" servis zancet, de transe, de boucan, des fady ( interdits ) malgas". Chants et danses ont rythmé ces conversations riches et rassembleuses.
Si certains avaient encore du mal, soit par honte ou par gène de faire connaitre aux autres comment ils vivaient chez eux  leur religion camouflée "dan la kour", d'autres ont apprécié ces échances, ces discussions nécessaires pour renforcer la solidarité des Réunionnais autour d'une culture, d'une religion, d'une force qui ont été pendant trop longtemps minorées et classées sorcellerie.
 L'objectif de l'association Miaro est de partager les  cultures, les langues et civilisations de l'océan Indien. La Réunion va à la recherche de ses racines à Madagascar.


Aline Murin Hoarau



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 25 Mars 2020 - 10:16 « La fin d’un cycle et de modèle ».