sak ifé nout jordu ék nout demin

Messi c'est fini et c'est tant mieux


Édito
Lundi 14 Juillet 2014

Comme nous le disions hier, le temps n'est plus aux hommes providentiels, aux sauveurs, aux irremplaçables. 
Que ce soit pour un pays, un groupe l'heure est à l'intelligence collective.


Les grands hommes sont utiles pour conduire les troupeaux, ils ne sont d'aucune utilité pour conduire la foule intelligente.

La V° République, façonnée autour de la personnalité de de Gaulle et du peuple Français des années 60, n'est plus efficace et ne répond plus aux besoins des citoyens d'aujourd'hui.

Le suffrage universel ne suffit plus. Les gens ne veulent plus qu'on leur dise : voter et taisez-vous. Ils veulent être reconnus et considérés.

D'ailleurs on serait bien en peine à trouver dans le paysage politique actuel un homme providentiel. Tous les leaders sont médiocres et le citoyen ne vote plus que pour sanctionner l'insuffisance.

Dire que l'on ne sait pas exactement par quoi remplacer la V° République, ne doit pas nous empêcher de travailler à son renouveau. Si nos ancêtres avaient invoqué ce type de motifs, nous en serions encore aux rois.

La démocratie est un nouveau continent dont nous ne connaissons que les rivages.

Nos enfants souriront de nous, de notre prétendue démocratie, comme nous sourions de celle de nos grands-parents, celle d'avant 1944, celle où les femmes ne votaient pas.

L'avenir se construira dans les contre-pouvoirs, la participation, la collégialité, l'horizontalité…

Human Supporter




      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit