sak ifé nout jordu ék nout demin

Maurice Gironcel place sa fille, Nadine Damour en position favorable pour les Cantonales de 2014


Édito
Mercredi 25 Juillet 2012

Nadine Damour, la fille aînée de Maurice Gironcel, à un an et demi pour acquérir la dimension nécessaire pour devenir la candidate communiste crédible et légitime aux Cantonales de Sainte-Suzanne. Le maire de Sainte-Suzanne a cet objectif en tête depuis 2009, année de sa démission de son mandat de maire, suite à son inéligibilité. Le pari est-il osé ?


Maurice Gironcel place sa fille, Nadine Damour en position favorable pour les Cantonales de 2014
Rappelez-vous en 2009. Une décision de justice rend Maurice Gironcel inéligible. Celui-ci perd ses mandats de maire, sa vice-présidence à la Cinor et sa première vice-présidence au Conseil général. Sa succession a été l'occasion de longs échanges. Alors que Daniel Alamélou était pressenti pour lui succéder au poste de maire, Maurice Gironcel et le PCR lui ont préféré Yolande Pausé.

Quant au poste de conseiller général devenu vacant, les discussions sont restées à l'intérieur du conseil municipal de l'époque. Maurice Gironcel a bien tenté d'imposer Nadine Damour, sa fille. Mais, il a dû composer avec la position ferme de Daniel Alamélou. "Si je ne suis pas le candidat officiel de la mairie, je serai quoi qu'il arrive, candidat à cette élection cantonale". Maurice Gironcel a reculé et a accepté que sa fille ne soit que suppléante.

Cette question a été de nouveau d'actualité lorsque son inéligibilité terminée, le secrétaire du PCR a annoncé son retour. L'une des conditions pour que Yolande Pausé et son équipe demeuraient en place, Daniel Alamélou devait démissionner de son mandat de conseiller général, et céder sa place à Nadine Damour. Le titulaire du poste n'a pas du tout adhéré à cette proposition.

Que ce soit en 2014 ou en 2015 (selon le calendrier électoral), cette fois-ci Daniel Alamélou ne pourra pas l'éviter. Nadine Damour, la fille de Maurice Gironcel sera candidate aux Cantonales. Et que l'élection soit en 2014 ou en 2015, l'avantage sera au candidat ou à la candidate proche du maire. En plaçant Nadine Damour à la cinquième vice-présidence de la Cinor et deuxième élue de Sainte-Suzanne de l'EPCI, Maurice Gironcel continue à poser ses jalons...




      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Ti coco têt vide le 25/07/2012 07:18
il n'ont rien compris ces cocos qu'il sont détesté car leurs méthodes ne passent plus. C'est Gironcel père et fille qui seront balayés en 2014

2.Posté par Électeur le 25/07/2012 17:40
Gironcel place sa fille Nadine comme vice présidente pour des délégations importante comme la commission d appel d offre , elle pourra ainsi être la meilleure des marionnette de son papa!
Gironcel et le PCR ont toujours critiqué Jean Paul Virapoulle et son fils Jean Marie mais c est vrai qu il est plus facile de voir la saleté dans la cour de son voisin.
Les électeurs de sainte Suzanne seront sanctionné la famille Gironcel et sa politique d intérêt personnel
Population rouve zot yeux!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit