sak ifé nout jordu ék nout demin

Manuel Marchal de Témoignages écrit à Didier Robert de la Région Réunion


Dans la presse
Mardi 5 Février 2013


Manuel Marchal de Témoignages écrit à Didier Robert de la Région Réunion
Monsieur le président de Région,

En réponse à votre lettre adressée à mon attention et publiée sur le site "www.inforeunion.net", je vous fais part des éléments suivants.

- En 2009, Témoignages a été invité à 90 reprises à des conférences de presse de l'institution régionale.

- Au premier trimestre 2010, avant votre élection en mars, Témoignages a été convié à 20 reprises à des conférences de presse du Conseil régional.

- Après votre élection à la présidence de l'institution, le 26 mars 2010, Témoignages n'a soudainement plus été invité.

En conséquence, après plusieurs relances téléphoniques, je vous ai adressé le 19 mai 2010, un courrier en recommandé avec accusé de réception demandant des explications (voir pièce jointe). Vous n'avez alors pas donné suite.

Il a fallu que le 7 juin cette situation soit publiquement dénoncée sur les ondes de Radio Réunion pour que des relations normales soient rétablies. Cela dura jusqu'au 29 juin 2010, date d'une conférence de presse sur le Plan ordinateur portable (POP) à laquelle nous n'avons pas été conviés.

Au total, voici le décompte pour les deux premières années suivant votre entrée en fonction.
- trois invitations en 2010.
- une invitation en 2011 (assemblée plénière du 28 avril 2012)

Nous avons constaté qu'en 2012, nous avons été invités par vos services à certaines conférences de presse, pas toutes. Nous n'avons pas non plus été conviés aux assemblées plénières.

Voici une liste non exhaustive des événements auxquels nous n'avons pas été conviés depuis le dernier trimestre 2012 :

- Visite d'un chantier emplois verts à Sainte-Marie
- Inauguration du Centre de traitement des données satellite de Saint-Pierre
- Convention Région Réunion-Nice
- Conférence économique et sociale 13 novembre 2012
- Orientations budgétaires
- Assemblée plénière du 16 novembre 2012
- SPLA Maraïna du 10 décembre 2012
- Plan d'aide aux communes 10 décembre 2012
- Assemblée plénière du 14 décembre 2012
- Rencontre avec les volontaires du progrès
- Budget primitif de la Région du 26 décembre 2013
- Mobilité sur un chantier de TGV du 15 janvier 2013
- Lancement de Nexa le 1er février 2013

Pour protester contre ce traitement discriminatoire, Témoignages a décidé de ne pas donner suite à votre invitation à vos vœux 2012, et cela d'autant plus qu'à ceux de 2011, nous n'étions pas les bienvenus.

Ce traitement pose en effet question quant au respect de la liberté de la presse. C'est cela, et rien d'autre, qui a été rappelé lors du Club de la presse de Réunion Première le 2 février dernier. Voici les propos que j'ai tenus en substance:

«Depuis 2010, nous avons des difficultés à être invités systématiquement aux conférences de presse de la Région».

Vous conviendrez que ce n'est pas le cas de nos deux autres confrères, quotidiens de la presse écrite, qui sont eux systématiquement invités à vos conférences de presse. Ce qui a d'ailleurs été confirmé dans la même émission de ce 2 février par le rédacteur en chef du "Journal de l'île".

Nous sommes un journal d'opinion, une liberté que nous avons arrachée de longue lutte. La liberté d'opinion est un droit fondamental de la Constitution, et nous demandons à être respecté en tant que journal d'opinion.

En conséquence, nous souhaitons que dorénavant, Témoignages soit systématiquement invité comme les autres à tous les événements ouverts à la presse. Il est de votre devoir de nous inviter, il est de notre liberté d'en donner la suite que nous voulons.

Comptant sur votre dévouement.

Salutations républicaines,

Droit de réponse



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par AVENIR974 le 05/02/2013 11:49
"Traitement discriminatoire" faite moi rire, fé pitié pauvre boug !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Avril 2016 - 07:43 ​DROIT DE RÉPONSE

Mardi 3 Février 2015 - 19:14 La première d'après qui ?