sak ifé nout jordu ék nout demin

"Les impôts commencent à baisser à Saint-Louis"


Invité(e)
Vendredi 16 Septembre 2011

"En 2008, nous avons tenu notre promesse d’annuler l’augmentation des taux d’impôts portés à 44%. Sur ce point, nous ne souhaitons aucunement raviver les polémiques qui ont trop longtemps pollué la vie citoyenne des Saint-Louisiens", explique la municipalité de Saint-Louis dans un communiqué.


"Les impôts commencent à baisser à Saint-Louis"
"Néanmoins, tous se rappellent les raisons qui nous ont poussé à majorer les taux. Nous assumons cette mesure impopulaire, sanctionnée lors du scrutin cantonal de mars dernier.

En revanche, la sauvegarde des intérêts de la population nous a toujours guidés dans notre recherche d’équilibre budgétaire.

C’est dans ce sens qu’en 2011, la municipalité a voté la baisse des taux de la part communale des impôts locaux. Il s’agit là d’une première étape.

Ce sujet sensible mériterait d’être traité avec impartialité, raison et transparence. C’est pourquoi, on ne peut que déplorer l’inexactitude des propos tenus à la presse par Josette Brosse : comment pourrions-nous avoir atteint le maximum légal des taux d’impositions en 2011, alors même qu’ils viennent d’être baissés? Les taux pratiqués sont en réalité bien en-deçà des taux plafonds fixés par la loi, et Mme Brosse le sait fort bien.

Y-a-t-il là une volonté de créer un nouveau climat de tension, en instrumentalisant ces questions ? La municipalité n’est pas disposée pour sa part à rentrer dans ce jeu. Elle appelle de ses vœux au travail constructif entre la majorité et l’opposition responsable".

Communiqué



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger