sak ifé nout jordu ék nout demin

Les élèves sont-ils toujours au centre du système scolaire ?


Édito
Dimanche 13 Octobre 2013

Les enseignants dans leur grande majorité reconnaissent que la répartition des cours tout au long de l'année ne facilite pas la réussite des élèves dans notre académie.
Ils souffrent en silence avec les élèves qu'ils doivent maîtriser.


Sueur et irritabilité perturbent grandement la capacité à se concentrer sur les apprentissages. Les mois de janvier et de février cassent la dynamique qui a pu être mis en route pendant le premier trimestre.

 

Pendant que les personnels administratifs et de direction se réfugient dans leurs bureaux climatisés, les élèves et les enseignants s'épuisent dans les salles inadaptées et mal équipées.

 

Si l'élève est au centre du dispositif il est évident que la seule solution serait de démarrer les cours après la saison chaude.

 

Les refondations successives de l'école sont éloignées du quotidien des élèves et des besoins de la société réunionnaise. Ce qui induit de manière naturelle une augmentation de la non réussite scolaire.

 

Les décrochages scolaires sont alors l'ordinaire de l'académie de La Réunion.

 

Ces échecs de notre jeunesse sont camouflés par des dispositifs paravents. On retrouve cette jeunesse désœuvrée dans la société qui devrait être active…

 

Et là, nos forces vives sont à la merci des minimas sociaux et des petits contrats précaires. Cette jeunesse est alors livrée aux profiteurs peu scrupuleux.

 

L'école ne jouant plus son rôle d'ascenseur social, elle n'est plus respectée.


Aline Murin Hoarau



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit