sak ifé nout jordu ék nout demin

"Le véritable problème, n'est pas le mariage homo... mais le mariage en lui même"


Dans la presse
Dimanche 5 Mai 2013

"Il est vrai que d'autre formules d'union aurait pu cohabiter prodiguant les mêmes droits et les mêmes effets aux couple homos..."


"Le véritable problème, n'est pas le mariage homo... mais le mariage en lui même"
"Mais vouloir absolument viser l'institution "Mariage" est symptomatique de la prise en compte des minorités (2%) sur la majorité, mais aussi surtout de la psychologie politique socialiste qui depuis toujours enfume les débats en noyant les priorités absolues (chômage, dette, insécurité, Europe) dans des débats qui peuvent attendre, mais qui surtout ont pour unique but de diviser les Français et ainsi donc masquer les multiples échecs pour régler les véritables problèmes des Français sus-cités.

Je constate aujourd'hui que les socialistes sont pour la,plupart, surtout ceux qui sont aux affaires, des gens menteurs, égoïstes, qui pour se protéger eux mêmes du partage ou de la redistribution qu'ils prétextent et invoquent, prennent aux classes moyennes, le peu de moyens qu'ils leurs restent pour acheter la paix sociale. Ils ne participent, jamais, en aucune manière, à la dépense et les lois qu'ils votent ne les atteignent pas dans leur patrimoine, Jamais.

IL n'est besoin que de se rappeler la création de l'ISF, payable par les assujettis, sauf, à la demande de Laurent Fabius, pour les marchands d'oeuvres d'art. La famille de ce dernier étant dans un tel commerce, l'on voit ainsi, comment ces fieffés profiteurs socialistes considèrent la vile multitude que nous sommes.
Toujours dans la collimateur de la justice aujourd'hui, son fils, qui vient d'acquérir un appartement parisien de 7 millions Euros avec sa société cautionnaire dit-il, qui peine à parvenir à 100 000 euros de CA annuel.... Sacrée famille tout de même non ?

Un autre exemple plus récent. Entendre Mari sol Touraine dernièrement, ministre socialiste et assujettie aussi à l'ISF (décidément, ils sont bien lotis nos socialistes..) demander aux Français d'être plus solidaires en ce qui concerne la refonte des systèmes des retraites, alors que celui des parlementaires et membres du gouvernement est constamment ajusté vers la haut avec des avantages qui feraient pâlir un africain. Mari sol, elle est où ta solidarité à toi envers les Français ?...

Mais, comme le soulignait si justement feu Jacques Brel, dans une merveilleuse chanson...

Faut vous dire Monsieur, que chez ces gens là, on ne vit pas Monsieur.. on ne vit pas. On triche !...

Franck Sanson



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Avril 2016 - 07:43 ​DROIT DE RÉPONSE

Mardi 3 Février 2015 - 19:14 La première d'après qui ?