sak ifé nout jordu ék nout demin

Le slam de l’Océan Indien, SLAM’OI 2014, 1ère édition


Culture - Kiltir
Mardi 25 Novembre 2014

Cette année, le Slam National se déroulera du 08 au 13 décembre prochain. Le temps d’une semaine, les slameurs de 10 villes de l’île se réunissent à Antananarivo pour une compétition, des ateliers et d’autres échanges. A l’issue de cette semaine, une équipe composée de 3 slameurs sera élue « équipe championne » par le public et le slameur « champion » représentera Madagascar à la coupe du monde de slam-poésie à Paris.


Le Slam National 2014, 5ème édition

Gad Bensalem - Rennes 2014
Gad Bensalem - Rennes 2014
Madagaslam accueille et organise cette année les rencontres de slam-poésie de l’océan indien dénommées SLAM’OI : S pour (Les) Seychelles, LA pour LA Réunion, M pour Madagascar, O pour (Les) COmores et I pour Ile Maurice.

"Nous avons comme ambition de fédérer les poètes de l’Océan Indien autour d’une même scène d’expression et de partage en espérant que les valeurs culturelles respectives de chaque île se traduisent en une identité communautaire et artistique à laquelle tout le monde puisse se réferer. L’idée est de créer un tournoi où on favorisera les échanges plutôt que la compétition, le partage plutôt que la concurrence. Le Slam’OI sera la vitrine de la poésie des îles Vanille, de la culture dans une région qui fait parler d’elle et qui a tant à dire encore."

Gad Bensalem

Gad Bensalem - RLI 106 Fm by No comment (2014)
Gad Bensalem - RLI 106 Fm by No comment (2014)
Gad Bensalem, de son vrai nom RAKOTOMANGA Prisca Tokiniaina est un slameur malgache. Ce jeune poète et non moins  président de l’association Madagaslam a déjà donné de nombreux spectacles à Madagascar et même en France. Il écrit depuis l’âge de 11 ans mais il  fait ses débuts dans le slam-poésie en août 2009 et depuis il ne cesse d’étonner tous ceux qui l’écoutent. Il a déjà obtenu le 3ème prix lors du Slam national de Madagascar en 2010. En 2012, il intègre la Compagnie Miangaly Théâtre et devient ainsi comédien.

Enseignant de formation, il se spécialise dans l’enseignement du Français langue non-maternelle.

Le slam-poésie et le théâtre lui ont permis de découvrir et de développer une nouvelle approche de l’enseignement de la langue.

Gad Bensalem aime vivre en harmonie avec l’autre. Il est en quête de la paix et veut montrer l’exemple. Son nom de scène signifie littéralement « Bonheur, Fils de la Paix ».
« Je suis le rythme, le mouvement…
Le commun accord est toujours émouvant.
J’ai mis de l’ordre dans mes fibres, des nœuds aux bouts des fils,
Mes doigts agiles se défilent et maintes fois se faufilent
Dans les écarts à réduire, les écorchures à étoffer…
Les vides à remplir pour qu’un « bien sûr » soit « tout à fait ». […]
Mes tissages sont tels que le marin le prend comme erse.
Le mérite, qu’on se l’accorde, je n’en ferai point commerce.
Mon voisin m’enrichit,
Mon voisin ne me lèse pas.

Prochain thème de mon récit :
« Mon voisin, ne me laisse pas !»             

extrait du texte « mes tissages… »

INFO REUNION



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Sergine le 26/11/2014 09:15
Belle initiative qui permettra aux artistes de la zone Océan Indien de croiser leur art
BRAVO AUX ORGANISATEURS

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 24 Septembre 2015 - 20:14 Une longue marche vers la mer

Dimanche 28 Juin 2015 - 14:44 55e anniversaire de l'indépendance Malgache