sak ifé nout jordu ék nout demin

Le harcèlement sexuel en question ...


BLOG INFOREUNION•NET
Samedi 5 Mai 2012

Un blanc-seing aux harceleurs


Il est déjà difficile à une personne victime de harcèlement sexuel, de porter plainte, tant elle est submergée par la honte, la culpabilité, la peur des représailles ; l’abrogation de la loi sur le harcèlement sexuel dans le Code Pénal, est une régression dans la lutte contre les violences faites aux femmes. 

Quand bien même cette loi soit jugée « trop floue », « Les Sages » du Conseil Constitutionnel (comme ils disent !), avaient-ils besoin de se précipiter entre les deux tours d’une élection présidentielle, pour la rayer en catastrophe, en laissant à la place un vide juridique? 

N’est-ce pas donner un blanc-seing aux harceleurs de tous bords, qui n’hésiteront plus à passer à l’acte, puisque non soumis à aucune loi ? 

A-t-on seulement pensé aux victimes souvent désespérées, qui voient non seulement leurs procédures jetées aux orties, mais leur harceleur blanchi de toute condamnation? Le pire, c’est que les victimes doivent rembourser les frais d’avocat. D’ici qu’elles soient condamnées pour procédure abusive ou dénonciation imaginaire…

Celui qui sera élu dimanche, entendra-t-il cette cause-là … ?
 


Marie Claude Barbin



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Aline Murin Hoarau le 06/05/2012 06:29
Bravo, Des sages ??? qui donnent carte blanche aux harceleurs, c'est ignoble et injuste.
Faut-il comprendre que nous sommes gouvernés par des harceleurs, certains se reconnaitront;
L'abrogation de cette loi est un affront aux droits des femmes, un véritable permis de chasse qui laisse le harceleur se pavaner comme un paon.
Les voies vers l'égalité sont interminables, mais il ne faut pas baisser les bras.
Celui qui sera élu dimanche, entendra-t-il cette cause-là?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 6 Juillet 2016 - 04:50 Bonne fête de l’Aïd al-Fitr