sak ifé nout jordu ék nout demin

Le centre d'enfouissement technique de Ste-Suzanne s'ouvre aux écoles de la commune


Politiblog
Samedi 27 Août 2011

Chaque année plus de 415 000 tonnes de déchets débarquent dans les deux centres d’enfouissement techniques de l'île.( Saint Louis et Sainte Suzanne)
Celui de Sainte Suzanne est ouvert depuis 1995 et accueille plus de 900 tonnes de déchets par jour.
Ces déchets stockés proviennent des communes allant de Saint Denis à Saint Rose.


Déchets sur le site du CET de Sainte Suzanne ( Source Vanille )
Déchets sur le site du CET de Sainte Suzanne ( Source Vanille )

Le CET de Sainte Suzanne est ouvert depuis 1995  et accueille plus de 900 tonnes de déchets par jour.

Ces déchets stockés proviennent des communes allant de Saint Denis à Saint Rose.
Cet amoncellement de déchets génère des désagréments.
En effet, les habitants du quartier de Bel Air protestent souvent contre les mauvaises odeurs. La chasse aux odeurs nauséabondes est toujours ouverte et elle suscite des discussions souvent houleuses.

Pourquoi autant de déchets ?

Les déchets ont toujours existé.
La sédentarisation et l'urbanisation ont conduit à des accumulations de déchets qu'il a fallu gérer. Au Moyen Age, on jetait tout dans la rue.

Au XIX siècle, le préfet de Police Poubelle exige des Parisiens de sortir leurs déchets sur la voie publique à heure fixe.

Depuis un siècle, notre société de consommation génère de plus en plus de déchets. Plus de 500 millions de tonnes par an sont produits par les pays industriels.

A  la Réunion, chaque habitant produit 609 kg de déchets ménagers par an.


Manifestement, la caractéristique de notre société de consommation est évidemment notre production de déchets. Je pourrais même dire notre surproduction des déchets. Submergés par nos déchets, nous devons apprendre à changer nos représentations. Consommation et déchets sont liés.

 

Le centre d'enfouissement technique de  Ste-Suzanne s'ouvre aux écoles de la commune

Trions nos déchets.( Source Vanille )
Trions nos déchets.( Source Vanille )

A l’ombre des images négatives, nos déchets sont devenus la base de toute une économie sociale et solidaire.Nous assistons à une réhabilitation des déchets en tant que ressources.
L'éducation, l’école doivent devenir des vecteurs importants de la réussite de cette valorisation de nos déchets.

En tant qu'adjointe aux affaires scolaires, j'invite les directeurs des écoles à travailler sur le thème: Quand nos déchets deviennent sources d’énergie.
Pour cela, le centre d'enfouissement technique de Sainte Suzanne est un excellent outil pédagogique qui permettra aux écoliers de découvrir les différentes matières des déchets et surtout les différentes filères de recyclage et d'élimination des déchets. 

 

 


Biogaz extrait des déchets produit de l'électricité au CET de Sainte Suzanne
Biogaz extrait des déchets produit de l'électricité au CET de Sainte Suzanne

Face aux problématiques écologiques auxquelles nous sommes confrontées, nous nous devons d’agir plutôt que de ne rien faire.Les ressources de la planète sont limitées, nous en sommes aujourd’hui tous conscients.
La citoyenneté que nous serons capable de développer pour le traitement de nos déchets dira si nous sommes en capacité ou non de construire un monde dans lequel il sera possible de vivre ensemble en nous enrichissant de nos différences.

La réunion prévue le 30 aout à la mairie de Sainte Suzanne avec tous les directeurs des écoles et l'inspection déterminera les modalités à mettre en place pour favoriser ce travail.

Déchets, propreté, valorisation: l'affaire de tous.



Aline Murin Hoarau



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par booz mederic le 13/12/2011 10:26
je suis (...)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 25 Mars 2020 - 10:16 « La fin d’un cycle et de modèle ».