sak ifé nout jordu ék nout demin

Le Modem-Réunion crée un comité soutien à François Bayrou


Dans la presse
Samedi 25 Février 2012

Jeudi, à l'Hôtel Iloha à Saint-Leu, les élus du MoDem-Réunion se sont rassemblés afin d'apporter leur soutien unanime à la candidature de François Bayrou à l'élection présidentielle 2012 et ainsi, lancer la campagne à La Réunion.


Le Modem-Réunion crée un comité soutien à François Bayrou
Thierry Robert, le délégué départemental et Président par intérim, a rappelé son attachement à l'homme qui l'a toujours soutenu alors qu'il n'était qu'un jeune militant UDF. Le maire de Saint-Leu apprécie la liberté d'expression du candidat Bayrou, sa volonté de parler à tous les Français quelque soit leurs origines ou leur présences géographiques, son obstination à transcender les partis et à refuser l'affrontement bloc contre bloc, le clivage gauche / droite. L'heure est au rassemblement pour faire face au "combat" du redressement du pays; un pays uni, rien ne lui résiste.

L'ensemble des élus présents ont souligné l'importance des valeurs dont est garant le candidat Centriste : humanisme, défenseur de la République, de la laïcité et d'une Europe des peuples.

Jacqueline Silotia, conseillère générale de Saint-Leu salue son intégrité et son indépendance, qualités qu'elle juge indispensable à un futur président de la République.

Nassimah Dindar, Présidente du Conseil général, adhérente au MoDem récemment, nous explique en préambule qu'elle revient là où elle a commencé, avec sa famille d'origine "les Centristes" puisqu'elle fut à ses débuts adhérente à l'UDF. Elle est convaincu que François Bayrou est le Président qu'il nous faut, aux Français, aux réunionnais, pour sortir le pays de la crise dans laquelle il se trouve. François Bayrou est un candidat proche des Outremers et qui a compris le sens du mot "solidarité".

C'était d'ailleurs l'objet de son 3ème forum citoyen. C'est désormais "valeurs contre valeurs" avec le candidat Sarkozy qui n'a eu de cesse de faire preuve de désintéressement vis à vis des réunionnaises et des réunionnais. Nous sommes dans une situation d'urgence sociale à rappeler La Présidente et il est plus que nécessaire de changer de mode de gouvernance. Nous devons nous rassembler autour d'une Union Nationale et le seul candidat capable de faire l'unité : c'est François Bayrou !

Michel Lagourgue s'est félicité de la présence des élus qui composent le MoDem 2012 à La Réunion. Il a rappelé que lors de la dernière présidentielle, l'équipe n'était composée que de Thierry Robert et lui même. Aujourd'hui de nombreux élus municipaux, Maires, conseillers généraux et régionaux composent la force libre et engagée du MoDem Réunion. Le conseiller régional a voulu particulièrement souligner le caractère visionnaire de François Bayrou.

Depuis 2007, Bayrou a alerté la population et les responsables politiques de tout bord sur les dangers de la dette et du creusement du déficit public. Si nous l'avions écouté nous n'en serions pas là, a martelé Michel Lagourgue. Pour le conseiller régional, un président de la République doit toujours avoir en tête l'adage "Gouverner c'est prévoir" et manifestement aux vues des errements de la Nation sous l'ère Sarkozy, cette formule n'a pas été appliqué par le Président sortant.

Jeannick Atchapa, conseiller municipal d'opposition à Bras-Panon et Patrick Erudel, conseiller général de La Plaine des Palmistes, veulent défendre un candidat du terroir, un candidat qui comprend les défis auxquels doivent faire face les jeunes et les populations des zones rurales.

Ils ont été particulièrement sensible et attentif au 1er forum de Bayrou dans le cadre de son agenda 2012-2020, "contre le surendettement, tout pour l'emploi" avec une proposition phare du candidat qui est par exemple, de donner la possibilité aux entreprises de créer un emploi nouveau sans charge. C'est une vraie mesure coup de pouce pour dynamiser les TPE et PME réunionnaises et donner l'opportunité à des jeunes de trouver plus facilement du boulot.

Franco Loricourt de Saint-Joseph et Alex Pota de Saint-Paul, tous deux faisant partie de l’Éducation Nationale, sont encouragés par la volonté du candidat de redonner à la France une Éducation de rang mondial. Ils rappellent l'importance dans l'éducation, de l'enseignement dans l'épanouissement personnel d'un individu et dans la réduction des inégalités.

Les autres élus présents : Michel Dennemont, le maire et vice-président au Conseil général des Avirons, Michel Briet, conseiller municipal de la majorité à Sainte-Marie, Daniel ROBERT, conseiller municipal d'opposition à Bras-Panon, Théobald Hoarau, ancien conseiller municipal de l'Etang-Salé, la suppléante de M. André Thien-Ah-Koon qui était bloqué dans les barrages à Saint-Pierre.

Comité de soutien



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par TEGO le 25/02/2012 06:44
L' initiative prise par celles et ceux qui se disent centriste en se mettant dans un comité de soutien à BAYROU pour la présidentielle 2012 me laisse dubitatif en voyant ces personnalités qui font parti d'un autre temps . En lisant le comité de soutien à propos de Nassimah Dindar, Présidente du Conseil général, adhérente au MoDem récemment, nous explique en préambule qu'elle revient là où elle a commencé, avec sa famille d'origine "les Centristes" puisqu'elle fut à ses débuts adhérente à l'UDF me fait pleurer à grosses larmes , tout ça pour poste de député parce que madame n'est plus capable d'assumer les fonctions de présidence du conseil général , fatiguée , un point c'est tout . Tant qu'à Thierry Robert, le délégué départemental et Président par intérim du MoDem un vrai guignol !

2.Posté par Jacqueline Paulette GRONDIN GARNIER le 06/03/2012 09:42
C'est le mardi 6 mars que j'apprends la naissance de ce comité de soutien à François Bayrou ! il était vraiment temps, heureusement que François a d'autres soutiens sur le terrain, peut-être plus isolés et dispersés mais qui eux n'ont pas besoin d'entrevoir les élections proches locales pour se déterminer, des soutiens authentiques, solides, assurés qui ne sont pas des girouettes attendant de voir où va se diriger le vent ! des soutiens qui ne demandent rien en compensation et qui ne souhaitent qu'une chose essentielle : hisser Monsieur BAYROU à la place qu'il mérite depuis de nombreuses années, étant donné son courage sans faille et sa détermination farouche à redresser,dans tous les sens du terme, notre pays : la FRANCE.

3.Posté par delavion le 10/03/2012 18:57
Bien de l'avis de J.P. Grondin Garnier ci-dessus, le soutien à F. Bayrou traine un peu.
On attend un peu plus de bruit sur les radio ou télé pour mobiliser les attentions et préparer sa venue prochaine...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Avril 2016 - 07:43 ​DROIT DE RÉPONSE

Mardi 3 Février 2015 - 19:14 La première d'après qui ?