sak ifé nout jordu ék nout demin

Laurent Médéa : "L’idée de Big Up 974 est d’imaginer des passerelles entre l’art et la population"


Dans la presse
Vendredi 30 Mars 2012

Le Big up Festival international de cultures urbaines, se tiendra du 31 mars au 14 avril. Le coordonnateur général de cet événement nous livre deux des objectifs du Festival. Puis, Laurent Médéa évoque l'esprit du Big Up".


Laurent Médéa : "L’idée de Big Up 974 est d’imaginer des passerelles entre l’art et la population"
"Parmi nos objectif, il y a la sensibilisation du public réunionnais dans toute sa diversité aux cultures urbaines. Il y a aussi le rayonnement de la culture urbaine réunionnaise, pour faire de ce festival un lieu de rencontres et de convergences privilégiées des acteurs et promoteurs des cultures urbaines à l’échelle internationale.

Nous avons conçu le Festival dans un esprit d’ouverture car nous ne voulions plus être enfermé sur nous-même, pris aux pièges des institutions sociales et culturelles. Nous vou- lons nous affranchir de certaines conceptions de l’Art, sans ouverture vers le social et le politique.

J’estime donc que la voie Festivalière est idéale pour retrouver ceux qui travaillent avec la population, dans les écoles et les quartiers. J’ai ainsi voulu fédérer et collaborer avec tous ceux qui oeuvrent dans le domaine de la culture urbaine.

Ce Festival a été pensé pour être un grand carrefour des initiatives positives dans le champ social et culturel. Ces dernières années, nous avons constaté qu’il existe des expériences très riches culturellement dans les quartiers sensibles. C’est là aussi où l’on observe des problèmes d’inser- tion sociale et qu’il faut travailler car ces quartiers participent à la richesse culturelle des villes.

L’idée de Big Up 974 est d’imaginer des passerelles entre l’art et la population en renforçant cette cohésion sociale par la valorisation des modes d’expression de la création urbaine. Nous espérons que les actions de ce Festival permettront de lutter contre les phénomènes d’exclusion dans l’espace urbain et de favoriser l’insertion professionnelle, sociale et culturelle.

Ce Festival est aussi un projet de développement social. Nous croyons en l’importance du rôle de la culture urbaine pour démocratiser les actions culturelles et sociales. Big Up 974 veut s’inscrire comme un acteur à part entière de l’offre culturelle de qualité dans les quartiers.

Nous souhaitons par ce biais ouvrir l’enseignement de la culture urbaine aux jeunes des quartiers et faire de l’éducation à la citoyenneté. Nous espérons donner accès aux populations des quartiers prioritaires à des pratiques artistiques dans tous les domaines des Arts Urbains, encadrées par des professionnels ; et nous travaillons à la pérennisation de cette offre culturelle diversifiée ouverte à tous.

L’objectif est aussi de contribuer à faire évoluer l’image des quartiers auprès du grand public. Enfin, nous souhaitons faire de la prévention auprès des jeunes qui ont un comportement à risque.

 Dans le domaine de la santé publique, nous faisons passer des messages forts à destination des jeunes. Nous avons créé une charte de bonnes conduites à laquelle chacun se doit d’adhérer (participants, pratiquants, organisation).

Notre ambition est de mettre en place un évènement culturel d’envergure, novateur et qui encourage les bonnes pratiques... comme les Réunionnais que nous avons invités qui excellent dans chaque discipline au niveau international avec un parcours professionnel exemplaire qui incarnent aussi ce Festival".

Communication Big Up



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Avril 2016 - 07:43 ​DROIT DE RÉPONSE

Mardi 3 Février 2015 - 19:14 La première d'après qui ?