sak ifé nout jordu ék nout demin

La Possession Avenir critique l'insécurité dans la commune


Dans la presse
Mercredi 5 Septembre 2012


La Possession Avenir critique l'insécurité dans la commune
Récemment l’actualité communale a mis en relief un incident montrant un gendarme frappé dans l’exercice de ses fonctions.

Nous exprimons tout d’abord notre solidarité vis-à-vis du militaire visé.

Nous voulons  ensuite saluer le travail journalier effectué par les professionnels de la sécurité  afin de protéger les administrés de La Possession et ce compte tenu des moyens disponibles.

A ce propos et pour faire suite aux faits divers (les cambriolages de commerces -  mai 2012 ; violences contre les forces de l’ordre et agression à coup de couteau contre d’une buraliste – août 2012) survenus récemment sur le périmètre communal, nous rappelons comme lors du point presse  que nous avons tenu au mois de mai 2012 , l’insécurité n’est pas à traiter comme quantité négligeable sur la commune.

Manifestement ce n’est pas le point de vue du maire car les forces de police municipale sont composées en tout et pour tout de quatre policiers municipaux lesquels par ailleurs ne déméritent pas dans le cadre de leurs fonctions.

D’autre part nous restons à ce jour en attente de la transmission du communiqué des actions du Comité Local de Surveillance et de Prévention de la Délinquance (CLSPD) déjà demandé à l’époque à Monsieur le maire.

JY Morel et F. Sadon



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Avril 2016 - 07:43 ​DROIT DE RÉPONSE

Mardi 3 Février 2015 - 19:14 La première d'après qui ?