sak ifé nout jordu ék nout demin

La Droite locale, liée par les Municipales 2014, et prisonnière des Régionales 2015


Édito
Jeudi 16 Mai 2013

Qui de Nassimah Dindar, Didier Robert, Michel Fontaine, René-Paul Victoria ou Jean-Paul Virapoullé, sera l'icône de la Droite en mars 2014 ? C'est le premier enjeu aujourd'hui d'une recomposition de la majorité départementale. Le second, c'est bien sûr les Cantonales et surtout les Régionales de 2015. Autre interrogation : qui parmi ces ténors veulent conduire une liste aux Régionales 2015, principales (sur)enchères des négociations à venir ?


La Droite locale, liée par les Municipales 2014, et prisonnière des Régionales 2015
Que faut-il retenir des réunions des conseillers généraux de l'opposition départementale (Objectif Réunion et Nouveau centre) avec Michel Fontaine, président de l'UMP, et Didier Robert, président de La Réunion en confiance ? Arrêtons-nous sur la réponse qu'a faite David Chassagne, journaliste du Journal de l'île, sur le plateau de Réunion première, lors d'un Club de la presse. "L'information : la Droite a pris une décision".

Si l'on écarte le ton sarcastique et ironique, le chef des pages du dimanche du JIR, a raison. Et celle-ci intervient depuis la décision annoncée en conférence de presse de soutenir Nassimah Dindar et de s'abstenir pour André Thien-Ah-Koon. C'était lors des Législatives de juin 2012. C'était il y a plus de six mois. Jamais sans doute un camp politique, n'a été aussi longtemps en décrépitude. C'est vrai que la Droite est depuis cette date, sans leader indiscuté et indiscutable.

Et mauvaise nouvelle pour ses militants et partisans, il n'y en aura pas non plus dans les mois à venir. L'union de façade qui se profile pour les Municipales 2014, ressemble déjà à l'armée mexicaine. Si la politique du gouvernement socialiste sera l'élément fédérateur pour un tir groupé et nourri sur le PS local jusqu'en mars 2014, le délai qui court jusqu'au Régionales 2015, permettra de libérer les vieux démons, contenus jusque-là par nécessité.

C'est un fait, la Droite doit se lier jusqu'aux Municipales 2014. Elle est condamnée à le faire à travers, l'UMP, l'UDI, et les partis ou mouvements fédérés à La Réunion en confiance de Didier Robert. Une Droite à trois têtes, parfois hantée par "l'esprit d'un sorcier malbar". Jean-Paul Virapoullé sera de la partie. Il a déjà commencé ses manigances. C'est là aussi où il excelle. C'est ce qui fait que certains l'attendent comme le messie, d'autres le redoutent comme le diable.

C'est cette Droite unie qui se prépare, au ralenti, une Droite qui va se méfier de plus en plus de ses amis politiques, et qui va aux Municipales 2014. La raison ? Ses ténors ont déjà la tête aux Régionales 2015. La Droite est d'ores et déjà prisonnière de ce rendez-vous de mars 2015. La raison de cette attitude n'en demeure pas moins surprenante : elle peut gagner ces Régionales 2015...




      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par TEGO le 18/02/2013 07:52
M. Jismy Ramoudou , TEGO lit vos articles et pour cause , en mettant le grain sel il est dommage qu'on se focalise sur ces personnalités politiques dont les électeurs se fichent comme de l'an 40 . Ils sont dans le paysage moulé par les partis traditionnels depuis des siècles . La jeunesse ne va pas se conter fleurette aux prochaines élections , des surprises sont à prévoir , un vent terrible en politique s'annonce . TEGO est pour une nouvelle génération de femmes et d'hommes en politique peu importe leur étiquette politique leur conviction du CENTRE ou de DROITE ou de GAUCHE , l'ambition est de travailler ensemble sur la d' un projet , d' un objectif et des valeurs humaines !

2.Posté par Baswa le 17/05/2013 06:31
Il n'y a pas d'union de la droite. Le cinéma de ces élus est dicté par l'UMP parisien.
Pour rejoindre TEGO, il existe une jeunesse, des femmes et des hommes de talent.
Ils ont la volonté de changer ce système immoral, basé sur les mensonges, les promesses non tenues, le clientélisme politique, l'exploitation de la misère matérielle et intellectuelle d'une population assistée qu'ils ont fabriquée.
Leur seule motivation c'est de perpétrer ce système, de continuer à se vautrer dans leurs privilèges et magouilles.
Le monde évolue. La Réunion ne sera pas à l'écart de cette évolution et à la moralisation de la vie politique.

3.Posté par papang le 17/05/2013 15:58
En lisant bien votre article, une question me vient à l'idée... qui est le leader de gauche à la Réunion???

4.Posté par Jako le 17/05/2013 17:51
Papang, bien vu !
Je ne connais pas de leader de gauche, mais par contre je connais une laideur à gauche…
Et ce n'est pas que physique…

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit