sak ifé nout jordu ék nout demin

Jean-Yves Langenier : "On a dit que je suis malade, je vais bien… selon mon médecin"


Édito
Jeudi 22 Mars 2012

Serein. Motivé. Taquin. Poli. Respectueux… Jean-Yves Langenier a aussi cette qualité de ne pas dévoiler ses cartes. C'est ce qu'il a fait jusqu'à présent. Ce cadre influent du parti communiste réunionnais a toujours cultivé son jardin… en secret. Il a imposé son pragmatisme à la mairie du Port, son savoir-faire et son efficacité au TCO. Et son charisme et sa sagesse au PCR. Aujourd'hui, il entre dans une autre dimension.


Jean-Yves Langenier : "On a dit que je suis malade, je vais bien… selon mon médecin"
Ne vous y trompez pas ! Jean-Yves Langenier, maire du Port, et candidat officiel du PCR/Alliance aux Législatives dans la deuxième circonscription, est un homme politique comme tant d'autres. Avec des valeurs plus prononcées. Lors de sa conférence de presse, il a su éviter avec le sourire,certaines questions. Il manie aussi l'ironie avec efficacité : "Je n'ai pas été élu l'homme de l'année, mais je saurai être à la hauteur de la tâche", et déclencher l'hilarité du public. C'est parfois avec malice qu'il embrouille le journaliste…

Jean-Yves Langenier est entré dans son personnage. Ces Législatives deviennent peu à peu une opportunité. Et ce pour plusieurs raisons. La première, ce sont les émotions d'une autre aventure électorale et politique. C'est un défi personnel pour le maire du Port mais aussi pour l'individu. Il a envie. Il est très motivé. "Déterminé". Et quelque part, Jean-Yves Langenier a déjà gagné.

En acceptant ce défi, celui d'aller croiser le fer avec Huguette Bello dans la deuxième circonscription, le Portois est entré dans une autre dimension. Il prend désormais une autre envergure au sein de son parti. Ses propos, ses idées, son projet de développement pour La Réunion, seront mieux pris en compte, pèseront encore plus au moment des orientations politiques du PCR. Car, Jean-Yves Langenier n'a pas inscrit sa candidature contre la députée sortante, mais pour son île.

"Je ne sais pas quelle sera la position de Mme Bello, mais en ce qui nous concerne, nous ferons une campagne responsable". Jean-Yves Langenier veut marquer les esprits de "mes convictions et de ma détermination". Le communiste privilégie la discipline, la manière, les valeurs et les débats d'idées. Ce sera aussi sa façon d'apporter sa méthode. Sa marque. Et sa participation à la refondation désormais irréversible, du parti communiste réunionnais.

"Et, on a dit que je suis malade. Je vais bien… selon mon médecin".

Jean-Yves Langenier : "On a dit que je suis malade, je vais bien… selon mon médecin"




      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par vero le 22/03/2012 09:45
c'est peut etre pas la personnalité préférée des réunionnais mais c'est le maire preferé des portois: c'est ca qui compte dans cette election

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit