sak ifé nout jordu ék nout demin

Jean Hoarau répond à Pierre Vergès : "Ti faiseur, grand donneur de leçon"


Dans la presse
Jeudi 12 Avril 2012

Pierre Vergès, dans une tribune libre publiée par la presse locale, critique le dispositif de lutte contre la vie chère mis en place par le Conseil général. Et il se félicite d’avoir eu raison avant les autres, puisque, selon lui,  la grande distribution et l’industrie locale n’avaient pas besoin du Conseil général pour baisser leur prix.


Jean Hoarau répond à Pierre Vergès : "Ti faiseur, grand donneur de leçon"
Cette tribune libre vaut son pesant de cacahouètes solidaires. D’une part, Pierre Vergès critique l’intervention des deniers publics du Conseil général, mais aurait été favorable, nous rappelle-t-il, à une intervention des deniers publics de l’Etat. Où est la logique ? Si la grande distribution et l’industrie pouvaient financer seuls, pourquoi l’Etat aurait-il dû intervenir ?

D’autre part, Pierre Vergès nous dit, je cite : « En moins de 3 semaines : les 60 produits ont vu leur ventes augmenter de 22 à 3000 %.  Cet effet était prévisible tout comme le gain de productivité que ces hausses de chiffre d’affaires procurent aux fournisseurs et aux distributeurs.

 Prenons le cas des désormais fameuses couches "Cabriole" :

 Le fournisseur consent un effort de baisse de prix de 14% – le distributeur de 10%.

Le Conseil général apporte alors 10% de subvention sur les ventes à la société qui fabrique les couches « Cabriole ».

Résultat : les ventes ont été multipliées par 348% !
 
La démonstration est donc faite : l’argent public est dilapidé dans un système économique privé extrêmement rentable et profitable aux monopoles de l’industrie et de la grande distribution".

M. Vergès, excusez-moi, mais où voyez-vous une démonstration ? Vous nous auriez prouvé que les bénéfices de la société avaient augmenté de 348%, là il y aurait eu démonstration. Mais de voir les ventes augmenter sous l’effet d’un effort consenti par trois opérateurs ne prouve aucunement que "l’argent public est dilapidé dans un système économique privé extrêmement rentable".

En revanche, ce que les faits prouvent clairement, c’est que la présidente du Conseil général Nassimah Dindar et les industriels avaient raison, n'en déplaise à M Vergès. Ce que les deux acteurs avaient parié, c’est que la baisse de prix permettrait aux consommateurs réunionnais d’acheter des produits réunionnais, et donc de favoriser l’emploi local.

Moi qui croyais Pierre Vergès partisan de la préférence régionale et de l’emploi régional (cf sa tribune sur la nouvelle directrice de l’Agorah), je suis quelque peu surpris de sa réaction !

Pauvre M. Vergès ! En voulant démontrer l’inutilité d’un dispositif, il a démontré l’inutilité de ses propos, et peut-être de sa candidature.

Par lui-même



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par J. Claude Barret du MAR le 12/04/2012 04:08
i fo biyin li sèye dekzisté le pove. I wa pa li si li ékri in nafère. Li dwa regété de ne plus être la victime"de la zustiss makro" En ce temps là il faisait la une des journaux.Même recherché par toutes les polices, il réussit à se faire arrêter, et se faire libérer dans le quart d'heure qui suit et reprendre ses activités de "maronaz". Zordi li vé prouvé li bouze ankor, minm si li lé blizé monte dosi lo do noute kamarade Ponama, inn viktime de son papa...

2.Posté par vincent le 12/04/2012 07:10
t'a rien compris toi l'Etat doit intervenir pour reglementer les prix des produits de 1ere necessité ! pas forcement pour mettre de l'argent sur la table! apparement l'argent est facil du coté du département n'est ce pas jean hoarau?

3.Posté par Etienne le 12/04/2012 08:55
les produits solidaires font peut etre un carton pour les distributeurs et fournisseurs mais les reunionnais n'y gagne rien en pouvoir d'achat par rapport à leur habitude de consommation, c'est un grand foutage de gueule

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Avril 2016 - 07:43 ​DROIT DE RÉPONSE

Mardi 3 Février 2015 - 19:14 La première d'après qui ?