sak ifé nout jordu ék nout demin

J'ai fait le choix de causer et de dénoncer au lieu de subir


Politiblog
Mercredi 22 Août 2012

Pourquoi, j'ai décidé de créer mon blog. Tout d’abord, parce que je reste convaincue, que tant qu’il y aura des hommes et des femmes qui croient en l’avenir, et qui se battent au nom de l’honneur, pour la liberté de ses opinions, il y a de l’espoir.


Ma ville, c’est Saint-Paul. Avec ses forces et ses faiblesses. Avec toute ses traditions. Et un passé riche de luttes et de combats. Beaucoup se sont battus pour que cette ville inspire, la sécurité et la sérénité.

La population saint-pauloise aujourd’hui comme partout ailleurs, souhaite un travail, un logement et de la sécurité pour leur famille. Elle sait aussi que c'est un long combat, parfois la démarche de toute une vie.

Comme moi, tous sont fiers d'être Saint-Paulois. Dans le respect et la dignité de chacun(e). Toujours dans la dynamique de nos ancêtres et nos aînés, nous revendiquons du travail et un logement. Notre liberté et notre dignité.

Notre jeunesse aujourd’hui, est chargée d’une tâche difficile, celle de penser, de choisir et de réfléchir par eux-mêmes. De prendre leur destin en main sans pour autant se laisser piloter ou télécommander. Car c’est ainsi que nous ferons le choix de la liberté.

Des grands hommes ont incité les peuples à prendre leurs destins en main et à dire non aux injustices. Chacun doit agir selon ses valeurs et ses convictions et mettre en place des méthodes et des stratégies pour défendre les causes et les combats qu’il estime être juste.

Pour croire en l’égalité des êtres, il faut que l’on se donne d’un côté, mais qu’on puisse le redonner aussi de l’autre. Sauf qu’aujourd’hui, sans nous, on décide pour nous, et avec mépris on nous ignore.

Alors je fais le choix de la parole, de causer et de dénoncer au lieu de subir. Même si on veut nous faire croire que tout est fichu. Ce n'est pas vrai. Accepter la fatalité, c'est mourir à petits feux. Alors qu'il suffit, chaque jour, d'alimenter chacun(e) sa petite flamme. Et chaque petite flamme, c'est le début ou le départ, du feu d'artifice qui doit illuminer chaque vie...

INFO REUNION



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 25 Mars 2020 - 10:16 « La fin d’un cycle et de modèle ».