sak ifé nout jordu ék nout demin

Gironcel/Alamélou : la fin d'une belle amitié, et le début "des petites phrases"…


Édito
Lundi 16 Janvier 2012

Maurice Gironcel s'est voulu son mentor politique. Daniel Alamélou a été le fils obéissant. Le père spirituel a mis toute sa confiance en lui. Le fils "politique" a appris tout ce qu'il devait apprendre. Il veut rompre le lien. Un simple complexe d'œdipe ? C'est bien plus que ça. Gironcel/Alamélou, c'est la confrontation de deux hommes ambitieux. Et de deux visions politiques.


Gironcel/Alamélou : la fin d'une belle amitié, et le début "des petites phrases"…
Samedi, Maurice Gironcel tenait meeting au centre ville de Sainte-Suzanne. "A 500 m de là, à vol d'oiseau", Daniel Alamélou dévoilait une partie de son programme devant le lycée de Bel-Air. Jean-Yves Langenier écoutait Maurice Gironcel. Amélia Ramin, la veuve de Lucet Langenier, et Leïla Langenier, la fille du défunt maire, étaient attentives au discours de Daniel Alamélou.

Deux hommes. Deux ambitieux. Deux visions. Deux politiques. Deux méthodes. Maurice Gironcel est l'homme d'un parti. Le PCR. Daniel Alamélou est parti sans étiquette à ces Municipales partielles. Gironcel a un discours politique. Alamélou est un homme de dossier. Un technicien. Et c'est très perceptible dans les rencontres avec la population. C'est sans doute à ce niveau que se fera la différence.

Samedi, Maurice Gironcel s'est situé dans la ligne politique du PCR/Alliance. Tout comme l'a fait Elie Hoarau, secrétaire général du PCR. Les orateurs communistes qui se sont succédés au micro, ont dénoncé tout ce qui ne va pas, et ont pointé du doigt les auteurs de l'actuelle crise sociale : l'Etat, la Région, la Droite, les gros patrons… Et pour lier Daniel Alamélou à ce camp des nantis, Maurice Gironcel a eu cette phrase ironique : "Je ne fais pas campagne en chemise, pantalon et chaussures de marque".

"A 500 m de là à vol d'oiseau", un grand brun, chemise rouge (?), chaussures, pantalon, et veste cuir noirs, rappelait que "le 29 janvier, ce ne sont pas les Municipales partielles du Port, de La Possession ou de Saint-Louis", mais celles de Sainte-Suzanne". Histoire de dire que Maurice Gironcel n'est pas capable de mener seul sa campagne, et qu'une bonne partie du public présent venait d'autres communes.

Quand Maurice Gironcel parle de "la parole donnée et qui n'a pas été respectée", Daniel Alamélou répond : "Nous avons été élus pour quatre. Pourquoi n'a-t-il voulu attendre les deux ans qui restent. Et, puis la mairie appartient au peuple, pas à un homme, ni à un parti politique…"

La campagne est bien parti. Et la confrontation entre Maurice Gironcel et Daniel Alamélou, le père spirituel et son fils prodige, en sera sans conteste le fil rouge (sans aucun jeu de mot. Vous ne croyez pas. Je vous assure. Vous avez ma parole).




      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par un mounn le 16/01/2012 03:21
Il est préférable de faire campagne en chemise, pantalon et chaussures de marques, être "propre" et présentable devant tout le monde au lieu d'être comme vous gironcel, un sois-disant politicien salie par la justice, les poches remplie de mensonges,(...) pour attirer les gens dans votre camp
Que sont venus faire tout ses gens du port, de st-louis et d'ailleurs à votre meeting samedi, le 29 janvier, c'est la population de ste-suzanne qui tranchera et personne d'autres
Vive daniel alamélou

2.Posté par Bayoune le 16/01/2012 05:42
Lé ékri dann Témoignages du 16 01 2012 " À deux pas de la Mairie, Maurice Gironcel s’adresse à un millier de personnes enthousiastes.
La victoire d’un développement solidaire en marche
16 janvier 2012 Céline TABOU

"En effet, « de nombreuses délégations sont venues de l’île entière pour soutenir la population de Sainte-Suzanne, " sa i yesplike anou miyé poukwésa navé pliss 1000 personn pou lo meeting d’ouverture à Ste Suzanne. Lo car la komine, lo Port, la Possession, St Louis la saroye délégasiyon domoune pou fé lo tas, et impressionner la population de Ste Suzanne, mi yespère tout siplement nora pwin de nervis kasiète dann konbi, konma la fé St André dan lo temps... Mi panss pa osi va fé vote domoune en déor de Ste Suzanne pou donn Momo in ti kou de main. Que la population de Ste Suzanne soit vigilante. Le lion Gironcel la faim du pouvwar, sé pou li in kite oudoube, pou lu et son pcr, ki riske trouve la fin isi à Ste Suzanne Zot i wa lo danzé mi yespère.

3.Posté par jocelyne97441 le 28/01/2012 18:33
assez moucater alamelou lé pas lo meilleur nous la cotoye a li ts les jours nous koné son fierté son bande défaut : (...) arrogant (...) nous va montre a li kissa nou lé le 29 li va retouren la sidelec dans son bande dossiers! VIVE GIRONCEL!

4.Posté par la folle le 28/01/2012 18:34
mais ce mr cravate la y prend a li pour un PRESIDENT LA REPUBLIQUE OU KOI LI DIT PAS BONJOUR: nous va dit al i bonsoir et AUREVOIR LE 29 AU SOIR!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit