sak ifé nout jordu ék nout demin

G. Jeanneau "pas d'accord avec JP Marchau sur le devenir du littoral de 3Bassins"


Dans la presse
Dimanche 20 Novembre 2011

Jean-Pierre Marchau, un Vert philosophe, perdu dans ses nuages et sérieusement teinté de rouge, ne veut pas de complexe touristique sur le petit littoral de Trois-Bassins.


G. Jeanneau "pas d'accord avec JP Marchau sur le devenir du littoral de 3Bassins"
Il faut conserver ce petit espace tel qu'il est, un espace où jonchent les préservatifs, vestiges d'une prostitution qui se donne libre cours dans les buissons, à ciel ouvert. Pour remédier à ce problème, le maire actuel et son prédécesseur sont au diapason à ce sujet : aménager ce littoral et gommer la réputation qu'il continue à véhiculer.

Tout le monde ne vit pas dans les nuages : l'un et l'autre ont bien compris que ce précieux lopin assurera de substantiels revenus pour la petite commune, presque désargentée, et qu'il offrira à la Réunion une bien meilleure image que celle qu'il traîne actuellement. Et de quelque bord politique qu'ils soient, les contribuables de cette localité sont certainement au même diapason !

Par contre, notre bon philosophe, vert tirant sur le rouge et même à l'occasion rouge écarlate quand la girouette lui indique où peut souffler le bon vent, sait chasser les nuages bien noires qui obnubilent son raisonnement - autre que cartésien : il a donné son aval à son bon dié la tèr, Paul Vergès, pour qu'il construise sa Maison des Civilisations sur un site hautement protégé, au-dessus de la grotte des Premiers Français, à Saint-Paul : destruction de quelques bons hectares de belle savane fort précieuse, presque vierge, sans trace de prostitution.

Au total, une vaste superficie promise au béton ! Rien de comparable avec le petit lopin de terre de Trois-Bassins ! Mais pas de chance pour notre rêveur ! La MCUR reste un rêve.

"Comprenne qui voudra" notre philosophe bicolore, dirait Paul Eluard ! En tout cas le bon Descartes doit se retourner dans sa tombe !

Commentaires



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Max Menage le 21/11/2011 13:02
S'l suffisait de bétonner le littoral pour supprimer la prostitution il n'y en aurait plus depuis longtemps sur le front de mer de Saint Pierre et sur le Barachois. Il faut s'appeler Jeanneau pour abriter la cupidité des promotteurs derrière des arguments moraux.
Il devrait propser son idée aux promotteurs parsiens, nul doute qu'ils seraient enchantés de pouvoir construire des immeubles à la plaace des bois de boulogne et de vincennes.

2.Posté par Nicolas le 21/11/2011 17:41
Bravo monsieur le Maire RAMAKISTIN.
Je suis POUR le projet du littoral car il faut que Trois Bassins développe et avance en matière économique et touristique pour créer des emplois, logements, commerces..... Bravo monsieur le Maire RAMAKISTIN, vous êtes simple, discret mais vous avez de l'ambition pour votre commune. Si tout les maires pouvez être comme vous c'est à dire juste et a l'écoute au lieu de courir derrière une caméra ou appareil photo. Encore une fois OUI pour le projet du littoral.

3.Posté par Gérard Jeanneau le 22/11/2011 16:40


Et il faut s'appeler Ménage pour ne pas voir que l'aménagement du petit littoral de Trois-Bassins est vivement souhaité par les administrés de cette bourgade; et ce n'est pas courir après la spéculation quand on essaie d'améliorer les revenus de cette commune rurale, qui ne compte que sur ceux de l'octroi de mer. Par la même occasion, on supprimera ce qui tracasse le maire, la prostitution à ciel ouvert.

Ménage peut-il comparer ce petit coin avec le merveilleux projet de la MCUR où l'on aurait construit des villas, dont l'une aurait trouvé une bonne locataire, la directrice de cette MCUR. Et ce n'étaient pas des cases en paille ! Comparons avec ce qui est comparable, sans courir à l'autre bout du monde ! Ne déraisonnons pas !




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Avril 2016 - 07:43 ​DROIT DE RÉPONSE

Mardi 3 Février 2015 - 19:14 La première d'après qui ?