sak ifé nout jordu ék nout demin

Faut-il craindre le bourrage des urnes ?


Édito
Jeudi 17 Mars 2011

Selon certains confrères et consœurs, aujourd'hui il est quasiment impossible de bourrer les urnes, comme cela a été le cas pendant de longues décennies. J'aurais souhaité qu'ils aient totalement raison, et ainsi dire que la fraude n'existe plus à La Réunion.


Faut-il craindre le bourrage des urnes ?
Sur deux cantons au moins à ce jour, des rumeurs persistent. Info ? Intox ? Car c'est lorsque le verdict est incertain et l'abstention annoncée forte que le contexte est propice aux bourrages des urnes.

Cela se passe généralement entre 16 heures et 18 heures, lorsque les bureaux éloignés ou retirés du centre ville, sont déserts. Il est alors plus facile d'émarger dans les espaces vides, et ensuite de remplir l'urne.

A la question : comment font-ils quand il y a des assesseurs d'un ou deux autres candidats. Ils se partagent tout simplement les bulletins à mettre dans l'urne.

Le seul moyen de réduire ces pratiques, c'est d'aller voter, sinon certains votent pour vous.

Jismy Ramoudou



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit