sak ifé nout jordu ék nout demin

"Emplois d’avenir : la grosse arnaque socialiste !"


Dans la presse
Lundi 11 Février 2013

"Le candidat Hollande avait promis pendant la campagne des élections présidentielles la création de centaines de milliers d’emplois pour la jeunesse en priorité".


"Emplois d’avenir : la grosse arnaque socialiste !"
"On connaît aujourd’hui le sombre et dramatique résultat de la politique des socialistes au pouvoir. 2,75 millions de personnes sans emploi en juin 2012 contre 3 132 900 demandeurs d'emploi fin 2012.

Des milliers d’emplois qui disparaissent tous les jours en particulier dans l’industrie et les services aux entreprises. Malheureusement, La Réunion, déjà durement frappée par le spectre du chômage est touchée de plein fouet par cette hausse du nombre de chômeurs.

Fin juin 2012, 141 020 réunionnais sont inscrits à Pôle emploi. En fin d’année 2012, ce nombre atteint 150 060 ! Il faut le dire les socialistes mènent une véritable politique de casse à l’emploi ! Bien sûr le PS nie toute responsabilité devant cette hécatombe sociale !

Les députés PS ont trouvé la parade avec un dérivatif : les contrats aidés et plus spécialement leurs désormais célèbres emplois d’avenir dont le devenir semble justement très sombre. Le souci c’est que cette mesure est une véritable arnaque du pouvoir socialiste.

Le gouvernement PS a trouvé là un moyen habile de se désengager financièrement en laissant dans la panade les collectivités locales (communes, conseils général et régional).

En effet les socialistes demandent aux collectivités territoriales et autres structures de créer ce type de contrat sans aucun financement, alors que nos collectivités locales sont déjà dans des situations budgétaires compliquées suite au désengagement massif de l’Etat, et en plus avec l’obligation de pérenniser l’emploi.

Dénonçons le pouvoir socialiste qui pratique une politique que l’on pourrait qualifier de malhonnêteté intellectuelle : par la voie législative, ils créer des emplois (facile !), oblige les collectivités à les financer, ne les subventionne pas et critique ses mêmes collectivités qui ne peuvent pas engager de dépenses supplémentaires.

Il aurait mieux valu pour créer de l’emploi faire un autre choix politique, comme la région Réunion en mettant encore plus de moyens pour l’apprentissage favorisant davantage l’insertion professionnelle des jeunes dans le monde du travail.

Finalement la "gauche caviar" nous refait le remake des emplois jeunes de 1997 et nous rejoue la pièce : "mi fé fanfaron dans la poche kamarad".

Ulrich Rangama, porte-parole du Mouvement Force Jeunes de l



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par TEGO le 11/02/2013 12:26
Venant de la "gauche caviar" , les "Emplois d’avenir " c'est la " grosse arnaque socialiste ! "

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Avril 2016 - 07:43 ​DROIT DE RÉPONSE

Mardi 3 Février 2015 - 19:14 La première d'après qui ?