sak ifé nout jordu ék nout demin

EELVR : "Mariage pour tous et reconnaissance de l'homoparentalité"


Dans la presse
Lundi 10 Décembre 2012


EELVR : "Mariage pour tous et reconnaissance de l'homoparentalité"
Depuis plusieurs mois, on n'entend plus que les opposants au "mariage civil pour tous". Partis de droite et d'extrême-droite en mal de sujets mobilisateurs, religieux, élus soucieux de donner des gages à un électorat conservateur, ou, simples homophobes chroniques, tous se reveillent avec la certitude d'être face au combat de leur vie. Ca va devenir du dernier chic d'être réa…"

"Peu de maires, peu de responsables osent exprimer leur soutien à une loi qui vient acter une évolution de notre société en faveur de l'acceptation de la différence et le refus des discriminations.

Pour Europe-Ecologie-Les Verts Réunion, la loi en faveur du "mariage civil pour tous" mettra fin à une discrimination entre les couples et permettra une reconnaissance de l'homoparentalité qui existe déjà dans les faits.

Cette différence entre les couples portait en elle même une stigmatisation qui alimentait des comportements homophobes, alors que nul ne peut juger que l'amour dans les couples de même sexe soit moins fort et mérite moins de considération.

L'homoparentalité existe, c'est un fait, et rien ne permet de dire que les enfants qui la vivent soient moins heureux ou moins bien élevés ;

Nous ne pouvons plus nous taire face aux dégats causés par l'homophobie, ni ignorer qu'elle pousse chaque année des jeunes à des actes désespérés.
Europe-Ecologie Les Verts-Réunion, à travers ses responsables et ses élus :
- affirme son soutien à la loi sur le « mariage civil pour tous » et l'adoption pour tous ;
- invite les Réunionnais soucieux d'égalité et de respect pour tous à exprimer leur soutien ;
- s'engage à veiller à un accueil et accompagnement de tous les couples dans leur projet de mariage avec le même respect ;

Enfin, les élus écologistes, d'aujourd'hui et demain, célébreront les mariages entre deux femmes ou entre deux hommes dans les mêmes conditions et avec le même considération que pour les couples hétérosexuels ;"

Charles Moyac, porte-parole régional EELVR



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Avril 2016 - 07:43 ​DROIT DE RÉPONSE

Mardi 3 Février 2015 - 19:14 La première d'après qui ?