sak ifé nout jordu ék nout demin

EELV ne présentera pas de liste aux Régionales de 2015


Politique
Lundi 7 Septembre 2015

Le discours d'Alain CADET, prononcé dimanche 6 septembre lors du meeting où une partie du PS et de EELV se mettent derrière Huguette Bello.


VERS LA TRANSITION ENERGETIQUE ET ECOLOGIQUE DE LA REUNION
Chère Huguette, chers amis, 
Le projet GERRI d'autonomie énergétique en 2030 a été abandonné. Les réunionnais ne voient rien venir, nos factures d'énergie augmentent en même temps que notre dépendance aux énergies fossiles polluantes : le pétrole, le charbon et le gaz.
Avec Huguette Bello et lunion de la gauche, nous voulons créer une filière d'excellence dans le domaine des Energies renouvelables et c'est pourquoi la transition énergétique est un véritable tournant vers un territoire à énergie positive, porteur d'emplois : un élément essentiel de l'avenir de La Réunion.
Cette transition énergétique s'articule autour de 3 axes
1 :
la sobriété énergétique ou comment consommer mieux en dépensant moins d'énergie
2 : l'efficacité énergétique ou comment améliorer l'utilisation de l'énergie et aller vers les Bâtiments Basse Consommation (BBC) adaptés au climat local.
3 : le développement des Energies renouvelables
1- Pour la Sobriété énergétique, la Stratégie est de développer les actions de sensibilisation et d'aides à la Maîtrise de l'énergie
Une Mesure concrète :
Nous accompagnerons les familles et nous signerons une charte avec les partenaires institutionnels avec des objectifs chiffrés.
Un Exemple d'action est l'inscription des familles volontaires à un défi sur le mode 'Famille à Energie positive'. L'objectif est de démontrer qu’il est possible d'agir de façon concrète, mesurable, massive et conviviale contre les émissions de gaz à effet de serre.
VERS LA TRANSITION ENERGETIQUE ET ECOLOGIQUE DE LA REUNION
Un partenariat avec EdF pourrait être signé pour installer des réseaux intelligents ou "smart grid" qui permettent de suivre sa consommation énergétique.
La région, doit montrer lexemple. Un Audit 'Energie' sera réalisé. Le but est de mieux maîtriser et, au final faire baisser la facture Energie. Nous recruterons une équipe dédiée à ces projets et nous allons mettre en place 4 Bus Energie (fonctionnant aux énergies renouvelable / sans pétrole ni charbon) dans l'objectif sera d'Expliquer, daccompagner et de conseiller les citoyens dans la Maîtrise de leur Energie.
Nous voulons aussi aider à travers des dispositifs ciblés les entreprises soucieuses de leur consommation et prêtes à aller dans cette voie.
2- En ce qui concerne l'Efficacité énergétique, la Stratégie sera d'élaborer un plan pour la rénovation énergétique des bâtiments avec les professionnels du BTP.
Une Mesure concrète : la Mise en place d'une formation 'Efficacité énergétique' dédiées aux entreprises qui souhaitent obtenir ou renouveler un signe de qualité reconnu par l’État afin d’améliorer la performance énergétique des logements anciens.
Le troisième Axe concerne le Développement des Energies Renouvelables
Il s'agit là de l'axe majeur sur lequel portera l'effort principal de La Région. La raréfaction des ressources fossiles (pétrole, gaz, charbon), leur coût très variable qui impacte les finances publiques, la recherche d'une moindre dépendance énergétique et la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre, imposent daller vers les énergies renouvelables. Beaucoup reste à faire mais il faut : Conforter les ressources locales déjà créatrices d’emplois comme les filières Biomasse, Méthanisation / Gazéification, Bois énergie, Energies des Mers, Géothermie, Revalorisation des pentes avec le stockage hydraulique. Par ailleurs, le photovoltaïque et l’éolien sont des solutions adaptables sur les toitures de bâtiments ou de parking ou encore la production agricole sous serre permettant de cumuler l'autonomie électrique et lautonomie alimentaire.
VERS LA TRANSITION ENERGETIQUE ET ECOLOGIQUE DE LA REUNION
Nous devons mieux gérer et valoriser nos ressources.
L'Energie lé à la base de toute dans nout vie. Eskifo nou atten les bras croisés le jour nora pu de pétrole ou bien qu'in konfli va fé exploz le prix du baril ??? Nou gainy pu continuer kom sa. Il faut AGIR.
Nou propoz 2 objectifs réalistes et réalisables au cœur de notre projet :
1er objectif = Nous sommes aujourd'hui à 33% d'énergie renouvelable. Nous prenons l'engagement de tout mettre en œuvre pour combler les 17% restant afin d'aboutir à une première étape de 50% de renouvelable. Mais visons l'Autonomie de production à 100% de renouvelable à l'horizon 2030-2040.
2ème objectif = Développement d'une filière d'excellence 'Energies Renouvelables' Pour cela, La Région engagera 100 M€ sur la mandature soit 20 M€ par an.
Le Bénéfice attendu est en moyenne de 1 000 emplois par an, soit 15 000 emplois directs et indirects à l'horizon 2030. C’est l'Agence nationale de l'Energie qui le dit .
Pourquoi le 100% Renouvelables serait possible ? Nous avons les moyens [plus d'un 1 Md€ de fonds européens] / Les compétences [entreprises innovantes / Université-Recherche avec des jeunes talents] et surtout des ressources sous-exploitées : la Mer, le Vent, la biomasse, la géothermie, le solaire.
Il faut relancer le projet d'Energie Thermique des Mers et multiplier par 4 l'aide actuelle pour qu'un projet de 10 MW (soit la consommation annuelle denviron 10 000 foyers réunionnais) voie le jour.
L'énergie des vagues (Houlomotrice) sera également soutenue, la majorité actuelle a délaissé les expériences réalisées dans ce domaine. Nous allons relancer les recherches et mettre en œuvre l'énergie géothermique de notre sous-sol. Sans oublier le vent ou énergie éolienne. Pour la bagasse, déjà utilisée pour produire de l'électricité mais de façon encore trop limitée, une réflexion sur l'avenir de la canne-fibre (qui a un potentiel énergétique 3 fois plus élevé) sera menée. Pour que tout le monde soit gagnant : pas que les sucriers mais aussi les planteurs et avant tout la Réunion. Produire de l'énergie avec ce que l'on plante et planter avec ce que l'on produit : c'est cela l'auto-suffisance énergétique et c'est le contrat gagnant-gagnant que nous proposons aux réunionnais.
VERS LA TRANSITION ENERGETIQUE ET ECOLOGIQUE DE LA REUNION
En matière HYDRAULIQUE :
Nous souhaitons aller beaucoup plus loin que la vision limitée du Président sortant et réaliser avec nos partenaires institutionnels un grand projet de Station de Transfert d'Energie par Pompage-turbinage ou STEP. Il s'agit de stockage hydraulique de grande puissance (plusieurs dizaines voire centaines de MW)
En tant qu'écologiste, Je veux rassurer les défenseurs de l'Environnement : rien ne sera fait sans concertation et nous serons très attentifs aux impacts environnementaux. Je veux aussi affirmer haut et fort aujourd'hui que La participation Régionale sera à la hauteur des enjeux et permettra de prendre en charge une partie significative de cet investissement important.
Enfin, l'énergie SOLAIRE :
Avec un potentiel de 700 MegaWatt rien qu'en toiture, c’est aussi vers ce domaine que nous allons orienter l'aide régionale. Une attention sera portée afin que les ménages les plus modestes, en logement individuel ou collectif soient équipés.
Notre action portera sur l'Aide aux installations en auto-consommation. Nous prenons l'engagement devant vous d'augmenter le montant de l'aide pour les familles qui voudraient installer une unité photovoltaique en auto-consommation chez elle. Sur 5 ans nous allons mobiliser 30 M€, dont 3M€ pour le développement de la filière "recyclage". Là aussi une expertise et des emplois locaux à forte valeur ajoutée sont à la clé.
Mais la région doit montrer l'exemple et dès 2016 il y aura un plan pour intégrer un système de production d'énergie propre. Nous commencerons par les lycées qui seront équipés en auto-consommation. Le prochain lycée sera un Lycée à Energie Positive (s'inspirant de l'expérience Lycée zero energie fossile 'Kyoto' de Poitiers et du bâtiment ENERPOS situé à l’IUT de Saint-Pierre). Nous affecterons un budget global de 20 M€ à tous ces projets.
La Recherche et l'innovation sont le moteur indispensable à tout développement futur : nous créerons un « Institut des Energies renouvelables » afin de fédérer l'ensemble des acteurs et créer des synergies entre professionnels, Université et institutionnels. Nous travaillerons
VERS LA TRANSITION ENERGETIQUE ET ECOLOGIQUE DE LA REUNION
avec l'Université pour doubler la capacité d'accueil des étudiants dans le parcours lié à l'Energie, en particulier à l'IUT.
Enfin, nous organiserons une grande conférence de l'Energie avec les professionnels et les partenaires institutionnels pour sortir la filière du photovoltaïque du marasme dans lequel la laissé le président actuel. Nous vous invitons dailleurs aux ateliers de la Transition écologique qui se tiendront le samedi 3 Octobre de 9h à 12h à l'Etang-Salé et ce sera l'occasion pour chaque citoyen d'exprimer son point de vue sur ces sujets.
En Conclusion, ce projet de l'Union de La Gauche est d'abord un projet pour Les Réunionnais où La Réunion a tout à gagner : une énergie propre, des emplois durables, le développement d'une expertise qui servira aussi à toute la zone Océan Indien, des milliers de tonnes de CO2 préservés en cette année de la COP21 que la France accueille ce doit être un signe fort que La Réunion doit donner. Bref, une île qui consomme ce qu'elle produit, beaucoup moins dépendante des importations pétrolières, des factures énergétiques mieux maîtrisées et un environnement préservé : c'est cela le contrat gagnant-gagnant pour ne plus être de simples consommateurs mais des consom'Acteurs de notre propre énergie, une énergie positive, une énergie renouvelable.
Nous appelons tous les Réunionnais qui veulent "que çà bouge", à intégrer ce projet porté par Huguette Bello, pour le développement de La Réunion, une Réunion innovante, solidaire, autonome et durable autour d'un axe fort : la transition énergétique et écologique qui peut TOUS nous rassembler.
Oui nou lé kapab ! Oui en mode Bello !
Je ne peux pas terminer mon propos sans vous parler d’une chose qui nous préoccupe tous, c’est la situation terrible de chômage que connaissent les familles Réunionnaises. Gilbert Annette va développer juste après moi sa vision pour nous permettre de créer des emplois mais je vais vous dire quelques mots vers une voie sur laquelle nous allons nous orienter : l’économie sociale et solidaire.
VERS LA TRANSITION ENERGETIQUE ET ECOLOGIQUE DE LA REUNION
Nous allons lancer un grand projet régional de coopérative. Coopérative de ressourceries et de l’économie circulaire, coopérative des emplois de l’environnement, coopérative des actions touristiques, coopérative de l’artisanat, coopérative de lénergie etc...
La coopérative que vous savez chère à mon cœur, - avec la formidable aventure de la coop- solidaire est un domaine où nous savons qu’il y a beaucoup d’emplois à la clé.
Dans ce projet de coopérative initié par la région nous fédérerons tous les acteurs qui œuvrent déjà dans leurs domaines et la région veillera à les aider financièrement afin de contribuer à la réussite de leurs projets et je ne citerais qu’un exemple aujourd’hui pour vous aider à comprendre le bien-fondé de cette mesure : une ressourcerie
La Ressourcerie ou léconomie circulaire, aide à entretenir, réemployer, réutiliser et recycler vos objets et permet à des familles modestes de séquiper à bas coûts.
La Ressourcerie collecte les objets dont vous souhaitez vous débarrasser pour les réparer et les revendre sans but lucratif. Sa relation avec les usagers du service de collecte de déchets et ses clients permettent à tous de nouer des liens sociaux, de créer des solidarités et d'échanger autour de préoccupations sociales et environnementales.
La Ressourcerie d'un village, d'une ville, d'une communauté de communes, d’une région assure la prise en compte de nos préoccupations environnementales, sociales et économiques dans un souci de bonne gouvernance. C'est un outil de développement durable qui est construit en partenariat avec les collectivités territoriales et les pouvoirs publics.
L'aboutissement est une filière professionnelle de collecte de traitement et de gestion des déchets réemployables et la création demplois pour les Réunionnais.
Ce type de structures n’est qu’un exemple parmi tant d’autres de ce que nous voulons faire pour que dans un même temps nous changions de modèle en devenant désormais plus sobre mais aussi en imaginant des solutions alternatives pour créer des emplois durables et non délocalisables pour les Réunionnais.
Voilà chers amis ce que je voulais vous dire aujourdhui et je suis heureux de vous voir si nombreux derrière cette union de la gauche, derrière Huguette Bello, la seule alternative à la droite dure de Didier Robert aujourdhui cest Huguette !
Oui nou lé kapab ! Oui en mode Bello !
Les 6 et 13 décembre alon ansamb vers la victoire.

Je vous remercie de votre attention 

INFO REUNION



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue