sak ifé nout jordu ék nout demin

Dans une épaisse fumée de résine , elle dialogue avec les zansét.


Politiblog
Jeudi 28 Juillet 2011

Grande figure emblématique du maloya traditionnel et rituel, Madame Baba dirige avec ferveur le servis zansét malgas.


Tous les membres de la famille observent chaque geste de l'ombiasa, celle qui a su garder les connaissances rituelles et culturelles.
Le drapeau de la Grande Ile s'affiche sur son autel et dans la grande salle de réception aménagée pour les nombreux invités qui défileront et danseront  toute la nuit.
Dans une épaisse fumée de résine, elle koz avec les zansét.
Tous ensemble dans le boucan, nous rendons hommage aux zansét. Un moment plein d'émotions.
Les esprits des zansét s'expriment en elle et reçoivent les offrandes (ravages, cigarettes, rhum, viandes )

Toute la nuit, transes,chants et rhum accompagneront les nombreux invités au sérvis kabaré. Les zansét sont présents et ils dansent le maloya au son  du rouler.
 
 Madam Baba et sa famille vivent avec leurs zansét. Fière de son identité, de son africanité, Madam Baba a su conserver ses références culturelles à Madagascar d'où sont partis ses zansét.
Madam Baba, in zarboutan nout kiltir.

Pour Madam Baba «dann réspé nout zansét nou trouv nout fors»
nout zancet nout fors
nout zancet nout fors

Aline Murin Hoarau



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 25 Mars 2020 - 10:16 « La fin d’un cycle et de modèle ».