sak ifé nout jordu ék nout demin

Contrats aidés : "L'Etat doit revoir sa copie", selon JH Ratenon


Dans la presse
Vendredi 11 Janvier 2013

L’ARCP plus que jamais accompagne le combat pour l’amélioration des conditions de vie de la population. Une population et un système qui souffrent doivent être écoutés.


Contrats aidés : "L'Etat doit revoir sa copie", selon JH Ratenon
"Nous réitérons l’appel à la mobilisation de tous les Réunionnais et souhaitons l’amplification des rassemblements pacifiques des indignés pour faire valoir nos droit fondamentaux.

  Le  taux de chômage extrêmement élevé dans la population et chez les jeunes en particulier nécessite une action unitaire de l’ensemble des élus et des maires en particulier. L’unité réunionnaise doit prévaloir, aux delà de nos différence nous unir sur l’essentiel.

  Devant ce constat et dans un élan ni droite, ni gauche mais dans un élan d’intérêt général, l’ARCP soutien pleinement l’action de la municipalité de St Leu menée aujourd’hui devant la préfecture de Saint Denis.

  Nous regrettons les tentatives de division sur fonds de mensonge qui avait était développé lors de la mobilisation de l’AMDR . Depuis quelque temps nous constatons des mouvements de mécontentement dans plusieurs villes et c’est le résultat de ce que nous avons dénoncé a savoir une baisse drastique par le gouvernement des emplois aidés. Le manque de service dans les écoles est à notre sens un acte de violence vis-à-vis de nos enfants.

   Pour la sécurité, l’éducation de nos marmailles l’état doit impérativement revoir sa copie dans l’attribution des emplois aidés à l’ensemble des mairies de l’ile. La présence de l’ARCP  est une suite logique et répond a une demande formulé a nos élus : l’action pour la population".

Réactions



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par C'est la rentrée le 11/01/2013 07:53
Non M. Ratenon,
pour la sécurité, l’éducation de nos enfants l’état ne doit plus agir pour l’attribution d'emplois aidés à l’ensemble des mairies de l’ile, mais aider à construire des emplois pérennes. La présence de l’ARCP qui demande plus de contrats aidés est une suite logique à la politique de maintient d'une partie des Réunionnais en état de soumission, chair à canon pour les élections.

2.Posté par Gramoune Roger le 14/01/2013 22:38
RATENON c'est l'amuseur public.
C'est L'homme qui prétend tout savoir et qui a toutes les solutions pour régler tous les problèmes des Réunionnais, mais avec l'argent des autres!
Heureusement que le ridicule ne tue pas !
alors comme la couillonisse n'est pas mortelle .....!
Aujourd'hui il apporte son soutien à la Municipalité de St Leu, et au. plus grand clown que la Réunion a connu
Jusqu'à Mars 2014, on nous abreuvera de solutions miracles, "pou fé rire la bouche"

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Avril 2016 - 07:43 ​DROIT DE RÉPONSE

Mardi 3 Février 2015 - 19:14 La première d'après qui ?