sak ifé nout jordu ék nout demin

Conseil municipal de St-André : Didier Aroubani répond à Jean-Paul Ciret


Dans la presse
Lundi 1 Juillet 2013

"Mon cher Monsieur Ciret, avant de faire un article et de nous faire des leçons du conseil municipal du 25 juin, j'ai remarqué une chose très importante lors de votre arrivée au conseil : le "Bonsoir" est de mise mon cher ami".


Conseil municipal de St-André : Didier Aroubani répond à Jean-Paul Ciret
"Vous vous êtes empressé de vous asseoir en passant devant les anciens camardes de longue date sans même dire un "Bonsoir" et je peux prendre à témoin  "un vieux de la vielle" comme on dit, il a été choqué par votre attitude.

Même l'opposition vient dire un "Bonsoir" aux membres de la majorité et aux personnex présents dans la salle dés leur arrivée. Et vous toujours en grand seigneur, vous vous faites remarquer .

Bizarre quand même que vous n'être pas resté jusqu'à la fin, vous aurez apprécié l'intervention de Madame Ramin contre votre soi-disant poulain au prochaine municipal,  s'il se fait pas piqué la place par d'autres parachutés par le parti.

C'est fort de café quand vous et Jacky The Seng, vous osez mettre en cause la décision de votre collègue et conseiller communautaire M. Adrien Larivière qui est présent à tous les conseils communautaires et, je lui tire mon chapeau pour sa présence, ce qui n'est pas le cas d'autres personnes dans d'autres instances, et sur la décision d'avancer sur le dossier du monde de déplacement dans le futur de nos administrés de l'Est, vous remettez en cause les décision prise par un ancien ?

Et pour finir de vous répondre, la bêtise politique aujourd'hui c'est vous, et non le PLR, pourquoi n'avez-vous pas commenté ce qui c'est passé au Port avec l'éviction de Ti-Pierre de la commune ? Ah ! ça il ne faut pas y toucher et n'y commenter !

Enfin,  je vous dirai sortez de votre immobilisme, arrêtez de faire croire aux gens que seul le PCR va sauver l'ile, alors qu'il était au pouvoir et qu'il n'a rien fait ! Deux  exemples la Route à Corniche  et Air Austral ! A bon entendeur, salut !

Seul l'unité réunionnaise pourra réussir le développement de l'ile et non le contraire, et surtout un renouvellement de la classe politique sera nécessaire sans renier ce qu'ont fait les anciens,ce dont je leur remercie haut et fort. Car sans eux, nous ne serons pas là aujourd'hui. Et surtout  puisque nul n'est éternel sur cette terre, tôt ou tard il faut passer la main".

Internaute



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Avril 2016 - 07:43 ​DROIT DE RÉPONSE

Mardi 3 Février 2015 - 19:14 La première d'après qui ?