sak ifé nout jordu ék nout demin

Calendrier scolaire : le mutisme de nos élus et la complicité pro-active du PS 


Citoyen
Mardi 3 Décembre 2013

"Pourquoi nos élus restent-ils muets sur la politique menée par l'autorité académique ?" 


Calendrier scolaire : le mutisme de nos élus et la complicité pro-active du PS 
"Celle-ci s'est assise sur l'avis des organisations syndicales et des partenaires du système éducatif qui formulaient le souhait d'un calendrier plus adapté à nos réalités.

C'est une décision contraire au bon sens et aux intérêts de l'enfant qu'à prise le recteur en allongeant la présence élève pendant la période chaude
 
Ce rognage rectoral tend à nous rapprocher de plus en plus au fil du temps vers le calendrier scolaire métropolitain

Ainsi, entre 2012/2013 et la fin du nouveau calendrier arrêté , on passe pendant la période fraiche de 37 jours à 45 jours de vacances et pendant la période chaude pour la même période de référence de 37 jours de vacances à 30 jours.

D'un revers de main, enfermé dans sa tour d'ivoire et coupé des réalités locales , le recteur a décidé de ne pas prendre en considération la situation économique, sociale et environnementale de notre Île.

Ce bras d'honneur adressé aux Réunionnais est inacceptable.

Nos chers élus socialistes locaux par leur silence deviennent complices et responsables d'avoir nommé quelqu'un qui ne connait rien à la Réunion, et cela continue avec la nomination du nouveau directeur du CRDP qui acte une politique d'exclusion des compétences locales
 
Le SDUCLIAS FSU 974 et la Cgtr Education demandent la suspension de l'arrêté du prochain calendrier scolaire et une véritable concertation sur le sujet.

Nous ne pouvons pas accepter qu'on snobe à ce point la société réunionnaise qui n'a d'ailleurs jamais été consultée sur le calendrier scolaire.
 
Au prochain Conseil académique de l'Education nationale, chacun devra prendre ses responsabilités".



Christian Picard, secrétaire départemental du SDUCLIAS 974
Patrick Corré, secrétaire général de la CGTR Education

Syndicats



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par diégo le 04/12/2013 01:05
Vous avez raison de dire que les élus socialiste sont complices de ce gouvernement qui fait tout pour faire exploser notre modèle de société qui été reconnu dans le monde entier.Aujourd'hui le président de notre pays est devenu la risée des grands de ce monde.
Vu le nombre de parlementaire socialiste,si ils se mettaient ensemble pour défendre la Réunion le gouvernement les écouterait mais nous avons des béni oui oui ,et en mars 2014 il faudra commencer à sanctionner toute cette gauche caviar.
VIVEMENT 2014

2.Posté par Jako le 04/12/2013 07:42
Nous ne pouvons pas accepter qu'on snobe à ce point la société réunionnaise qui n'a d'ailleurs jamais été consultée sur le calendrier scolaire.



Il serait temps de le dire aux Réunionnais !!!
Que font les syndicats depuis tant d'années ?

3.Posté par Gérard Jeanneau le 04/12/2013 10:45
Pourquoi un calendrier climatique à La Réunion ? La plupart des établissements scolaires sont dans les Hauts, ceux de Cilaos, du Tampon, de la Plaine de Cafres, de Saint-Gilles-les-Hauts, etc. etc. On n'y souffre pas de la chaleur.

Curieusement les lycées privés, situés sur la côte, ont, au bac, des résultats fabuleux !

Que le recteur n'écoute pas les sornettes de nos syndicats; ces brasseurs d'air aiment mieux cuire au soleil à la plage que de rester abrités du soleil en classe. Comprenne qui pourra !

4.Posté par A vrai dire l''''affiche contient plus de manifestants qu''''en vrai le 05/12/2013 03:52
Si les lycées privés ont au bac des résultats fabuleux, c'est que les grèves y sont rares et que les enseignants travaillent a priori. Je suis pour autant pour le calendrier climatique, ça ne tuera personne de l'essayer pendant 3 ans et d'avoir pour une fois un délai appréciable pour s'inscrire dans les universités métropolitaines et ne pas subir le coup de bambou sur les billets d'avion. Que des avantages, après des décennies de déboires, sans parler pour nos enfants, l'évitement de la période cyclonique et des fortes chaleurs à subir dans des classes inadaptées.

le Post # 2 veut faire croire qu'on snobe la société réunionnaise. Elle a bon dos la société réunionnaise pour défendre les intérêts qui ne sont pas les siens. Et puis, c'est toujours la même réponse, non au calendrier climatique. Dans ce cas on ne saura jamais si nos chers défenseurs avaient raison. Quitte à retourner d'office à l'ancien système d'ici 2 ou 3 ans, qu'est-ce que cela nous coûte ?

Si on avait écouté certains de la Droite (Debré, et Virapoullé), jamais Vergès n'aurait été élu car c'était le largage d'office qui nous était promis avec son élection. Les menteurs et les non coupables sont toujours vivants pour témoigner que notre démarche est la meilleure. et que tout ça sont des mensonges éhontés pour sauvegarder des privilèges qui n'intéressent nullement la société réunionnaise.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 15 Novembre 2014 - 07:30 ​Les élèves en otage : la bonne blague