sak ifé nout jordu ék nout demin

Axel Kichenin (Ste-Marie) : "Je prépare les Municipales de 2014"


Dans la presse
Mercredi 31 Octobre 2012

L'ex-maire de Sainte-Marie conduira une liste aux prochaines municipales. Axel Kichenin porte un regard critique sur la gestion de l'actuelle équipe municipale. "Il n'y a pas de vision à long terme". L'ex-vice-président de Conseil général poursuit donc "son combat pour Sainte-Marie" sous les couleurs du MPR (Mouvement progressiste pour La Réunion). "Nous devons apprendre aussi à évoluer dans notre environnement océan Indien".


Axel Kichenin (Ste-Marie) : "Je prépare les Municipales de 2014"
Que représente encore Axel Kichenin, aujourd'hui, dans le regard des Sainte-Mariens. Pris entre un Jean-Louis Lagourgue, très présent sur sa commune, et un Christian Annette, renforcé par la proximité de son frère Gilbert Annette, maire de Saint-Denis et premier secrétaire fédéral du PS, Axel Kichenin n'a pas su tirer son épingle du jeu lors des Cantonales de 2011. Il a laissé son concurrent socialiste s'imposer comme le principal rival du maire en place. A moins d'un an et demi de l'échéance municipale, ce ne sera pas simple pour lui d'inverser la tendance.

Remarquez ce n'est pas son souci premier. "La population de Sainte-Marie choisira le meilleur projet au moment opportun". Ce projet, Axel Kichenin, a commencé à le construire avec comme socle principal : "plus de justice sociale à tous les niveaux". Axel Kichenin veut un "projet global de développement" qui tient compte de tous les atouts de Sainte-Marie. "Ce n'est pas le cas aujourd'hui avec ce qui se fait sur Beauséjour. Encore une fois, la majorité municipale manque d'une vision à long terme. Sainte-Marie doit être dans la quête perpétuelle d'une complémentarité avec l'Est pour le tourisme, et Saint-Denis pour son urbanisation réfléchie. La mixité sociale doit en être la seule priorité".

Si sur le plan du projet, Axel Kichenin semble poursuivre pérenniser la ligne politique commencé en 1983, "l'économie au service du social", reste que sa stratégie politique ne sera pas simple à développer. Proche de Paul Vergès lors des Cantonales de 2011, Axel Kichenin n'a pas encore réussi à se faire un espace suffisant à Gauche. D'un côté, l'élection du socialiste François Hollande à la présidence de la République et ses difficultés à proposer des solutions immédiates, auront-elles une influence sur l'électorat pro PS ?

L'usure du pouvoir de la majorité municipale de Jean-Louis Lagourgue est-elle sous-jacente ? Et, Axel Kichenin pourra-t-il tirer un bénéfice de ce contexte politique ? Le membre de la MPR a plus d'un an pour apporter une réponse qui lui soit favorable.




      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par sainte-marien le 31/10/2012 11:32
arrête avec ça il faut qu'il prenne sa retraite.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Avril 2016 - 07:43 ​DROIT DE RÉPONSE

Mardi 3 Février 2015 - 19:14 La première d'après qui ?