sak ifé nout jordu ék nout demin

Après les requins, les élus mis en examen pour discrimination à l'embauche


Dans la presse
Vendredi 13 Décembre 2013

Pour ceux qui regardent La Réunion en lisant le Figaro, le titre était évocateur :
Discrimination: des élus mis en examen, un fil AFP…


Des conseillers généraux de La Réunion, dont un député socialiste, ont été mis en examen pour complicité de discrimination à l'embauche, après avoir favorisé des sympathisants, a indiqué jeudi le procureur de Saint-Pierre (sud de l'île).
 
Parmi les quatre mis en examen figurent deux vice-présidents du conseil général, Jean-Jacques Vlody (PS), député du Tampon et Bachil Valy (DVD), maire de l'Entre-Deux, un ex-conseiller général de Saint-Louis, Yvon Bello (PCR) et un employé des ressources humaines du conseil général, Raymond Soucramanien. 
 
Tous les quatre sont poursuivis pour "complicité du délit de discrimination à raison des opinions politiques pour le recrutement de personnes", a indiqué le procureur de la République à Saint-Pierre, Laurent Zuchowicz. Selon ce dernier, "le délit principal est imputé à la présidence du conseil général de la Réunion". La présidente du conseil général, Nassimah Dindar, présidente de l'UDI-Réunion et son onzième vice-président, Axel Vienne (PS), adjoint au maire de Saint-Joseph, ont été placés sous le statut de témoin assisté, a précisé le procureur.
 
Il est reproché aux mis en examen d'avoir en 2008 et 2009 favorisé l'embauche de leurs sympathisants ou des proches de ces derniers au foyer départemental de l'enfance de Terre Rouge (sud de l'île).
 
L'enquête de la gendarmerie a permis de montrer qu'une dizaine de contractuels avaient été embauchés au lendemain des cantonales de 2008 au foyer de Terre Rouge, en remplacement de plusieurs salariés dont le contrat n'avait pas été renouvelé.
C'est à la suite de leur plainte qu'une enquête avait été ouverte. Le député socialiste Jean-Jacques Vlody a réfuté toute embauche politique, indiquant n'avoir fait que "répondre à la souffrance" de certains chômeurs, en transmettant leur CV aux organismes recruteurs.

Article original ici




      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Jako le 13/12/2013 06:03
Ah bin voilà un texte clair…

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Avril 2016 - 07:43 ​DROIT DE RÉPONSE

Mardi 3 Février 2015 - 19:14 La première d'après qui ?