sak ifé nout jordu ék nout demin

Alain Bénard : La centralisation est le frein au développement de La Réunion


Édito
Vendredi 15 Février 2013

Tout le monde comprend bien que plus les décisions sont prises au plus près des problèmes et meilleures elles sont.

Est ce qu’il est normal, admissible qu’aujourd’hui le tiers de la surface de la Réunion soit gérée par un fonctionnaire nommé par l’Etat, et je parle là du Parc des Hauts.


A QUOI PEUT SERVIR L’AUTONOMIE ?

Alain Bénard : La centralisation est le frein au développement de La Réunion
Est ce qu’il est normal qu’on nous empêche de dégager des terrains pour implanter des dépôts d’hydrocarbures pour casser le monopole sur l’essence ?
 
Est qu’on peut accepter qu’un fonctionnaire de passage quelques semaines stérilise pour toujours des centaines d’hectares dans l’ouest au motif de préserver la savanne ?
 
Est ce qu’il est acceptable de voir des entreprises incapables de s’installer de s’agrandir faute de terrains constructibles.
 
On dit que ce sont les élus locaux qui décident de l ‘aménagement de leur territoires, mais si un maire, un président de Région décide sans l’accord de services de l’Etat et bien son PLU ou son SAR seront annulé devant les tribunaux.
 
La centralisation est aujourd’hui le principal frein au développement de La Réunion et des Régions de France.
 
L’autonomie, la Démocratie c’est comme un nouveau continent dont nous ne connaissons pas encore tous les contours.
En politique, la césure se fera désormais entre ceux qui, les yeux ouverts, s’engagent dans le chemin du renouveau démocratique et ceux qui mécaniquement répètent les erreurs du passé. Ne courrons pas, marchons, car nous allons loin
C’est ce que nous pourrions dire à l’instar des  Indiens zapatistes.



Alain Bénard



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par PIKPIK'''''''' le 17/02/2013 18:01
Moin lé toujours dakor semb' ou...
la pédagogie...toujours ..tous les jours..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit