sak ifé nout jordu ék nout demin

Aimé Técher fustige Huguette Bello


Dans la presse
Mardi 19 Février 2013

Je ne suis pas encore assez naïf pour croire que vous lirez cette lettre ouverte que je vous adresse. Je manquerai à mon devoir de citoyen réunionnais si aujourd'hui je ne vous interpellais pas à la suite de votre dernière attitude qui provoque chez moi indignation.Ne pas vous interpeller publiquement aujourd'hui serait de ma part une faute, un manque de responsabilité en tant que Réunionnais soucieux du respect qu'il exige pour son peuple, le peuple réunionnais.


Aimé Técher fustige Huguette Bello
Je suis indigné lorsque je lis, lorsque je regarde  ce que vous faîtes . Je voudrais réécrire ici ce que j'ai déjà dénoncé dans ce même journal. Vous vous êtes tue , Madame la Députée quand un tract odieux a été distribué dans votre commune pour inviter la population saint pauloies de "chasser" de Notre Réunion, terre de la tolérance, nos soeurs et frères Tamoul. Vous n'avez à aucun moment  exprimé votre réprobation. Vous avez choisi le silence.

J'ai dénoncé, comme d'autres,ce qui s 'est passé dans une de vos cantines puisque vous êtes mairesse de cette commune de Saint Paul, j'ai dénoncé avec d'autres cette attitude ignoble d'avoir le jour même où dans le monde entier nous célébrions le jour de l'enfance, cette attitude de refuser l' accès à la cantine à un enfant parce que ses parents n'avaient pas payé les frais de cantine. Inacceptable : refuser à un enfant qui a faim "son manger".

Prendre en otage un enfant innocent. Montrer du doigt cet enfant innocent devant ses camarades . Odieux inhumain !

Ces deux faits se sont passés dans votre commune Madame la mairesse-députée. Vous n'avez rien dit. Pourquoi ?

Les Réunionnaises, les Réunionnais viennent de débattre sur l'évolution de notre société  sur la question du "Mariage pour Tous". Manifestations. Débats. Chacune, chacun a pu s 'exprimer. Chacune , chacun a montré qu'elle a été attentive, qu'il a été attentif à cette évolution de notre société. Pour ma part j'ai apprécié le niveau de réflexion et la justesse de chaque position. Nous avons été responsables.

A l'Assemblée nationale il vous a été donné la parole pour exprimer ce que Le peuple réunionnais dans son ensemble ressentait. Vous aviez l'obligation comme députée de faire connaître au peuple français ce que nous Réunionnaises, nous Réunionnais nous ressentions. Vous avez choisi la pire des attitudes .

Vous avez fuit vos responsabilités. Vous avez refusé de  dire ce que nous, Réunionnaises, nous, Réunionnais ce que nous ressentons. Vous avez choisi une fois encore le silence. Vous avez  choisi d'être lâche.

Vous nous avez montré, démontré une fois encore mais cette fois devant la République que lorsque le débat  est humain, lorsque la dignité humaine est au centre des faits vous choisissez  le mépris.

Madame la députée, je ne suis pas assez naïf pour comprendre que vous allez prendre la seule voie qui vous est offerte : la démission. Vous avez en tant que députée trahi ce pourquoi vous êtes une élue de la République et ce pourquoi vous êtes payée.

J'ai honte de vous.

Je ne manquerai pas d'adresser cette lettre ouverte à vos collègues députées, députés du groupe "Front de Gauche", groupe représenté à l' Assemblée nationale afin qu'elle, qu'il sache qui vous êtes et ce que vous faîtes. C'est une simple question d'information.

Je crois, Madame la députée , que je n'aurai de cesse de décrire vos faits et gestes afin que chaque Réunionnaise, que chaque Réunionnais sache qui vous êtes. Chacune et chacun saura et prendra ses  responsabilités. Mais elle saura, il saura.

Je vous assure , Madame La Députée que vos actions , vos lâchetés sont pour moi des encouragements à intensifier ce combat pour le respect de mon peuple réunionnais.

Je vous prie de croire, Madame la députée ,à mon dévouement réunionnais.




Réunionnais. Président depuis 1989 ,de l' association A.O.M.  à vocation Humaine et porte-parole du collectif Réunionnais en Métropole OUBLI PA NOU.

Aimé Técher



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Pour une gouvernance qui respecte le peuple le 19/02/2013 06:56
bravo pour votre kouraz Aimé TECHER, la politique se fait avec le peuple et pour le peuple

2.Posté par J.Claude Barret du MAR le 19/02/2013 07:30
Enfin, enfin que ce Aimé mal aimé i donne son curriculum vitae, ainsi nous saurons kisa ilé lo boug, Mme Bello aussi aurait le plaisir de connaître so sargèr do lo èk in paniyé persé. Mwin na pliss 40 tan que je connais ce monsieur, un sous marin anonyme du PCF et du P"c"R, fort possible élu de gauche dans l'ouest de Paris, inaudible dans la communauté réunionnaise en France, bien qu'il essaie de s'imposer comme un patriarche face à la jeunesse émigrée et abusée par la propagande du colonialisme. Il semble vouloir jouer le rôle de poisson pilote pour se faire une place dans la société française, un peu comme un leader qu'il n'est pas. Pendant plus d'un quart de siècle que j'ai vécu en France, je n'ai jamais entendu cet individu organisé la défense de la communauté réunionnaise, sauf sinon, pour récupérer quelques compatriotes au profit d'organisations françaises dites de gauche dans lesquelles ils militaient. Bien entendu il échoua, l'opportuniste n'a jamais été payant.
A 13 000 kms zordi, ce Monsieur joue l'aiguillon du pcr contre Mme Bello, ce que son pcr n'arrive pas à endiguer sur place, wala Mr Técher i serve de lanspèk pou sèye kapote Mme Bello dans sa popularité. Sé in kamarade i vé sèye fé romonte l'indice de popularité d’un pcr honni, discrédité, vomi avec raison par la population dégoutée des baratineurs de ce parti, qui pour s'asseoir confortablement dans le fauteuil de bouffon du colonialisme et donner du temps au temps, le temps de s’enrichir aux astres, fanfaronnent, paradent pour tenter d'amuser la galerie en abusant les pauvres. Mr Techer, Mme Bello a eu le courage, reconnu par beaucoup de vieux militants - qui n'ont pas eu le courage, la force, disons l'audace d'affronter la familocratie des Vergès, Mr Técher, ce petit bout de femme a oser, et je comprend votre rage de voir s'effondrer votre Union soviétique péi. Investissez dans l'avenir, mais pas dans les tombes déjà remplis de cadavres méprisés, sacrifiés par ceux qui faisait semblant de vouloir changer le devenir de la Réunion. Le pcr, votre pcr, Mr Técher, il est mort, comme votre PCF en France, ils sont devenu invisibles, inaudibles, parce que sourds aux revendications des travailleurs - comme vous l'être vous-même dans la communauté réunionnaise en France. Un peu de retenu contre Mme la député qui a osé dire NON à ton camarade Paul. Mwin la sine mon papiyé, mi atann oute vomi konm dabitude. La vérité i fé mal.
Pour t'éviter de sortir des âneries et pour ta gouverne, je ne suis pas au PLR. J'appartiens au Mouvman Antikoloniyalis Réniyoné, et je souhaite avec d'autres dalons continuer le travail de Serge Sinamalé, de Baptiste Ponama, les fondateurs du Mouvement indépendantiste à la Réunion pour une décolonisation vraie. Ou koné kosa i vé dire mi yespère…

3.Posté par Tiktak é Charlatan le 19/02/2013 13:40
Oté Barret souvan dé foi mi inm out kozé, mé konm tout vyé moune tazantan ou déray…
Kosa ou nana pou mét ou né dan zafér Aimé lé trinn dir ! Lés ali di son zafér… Lé pa kouyon dutou son manyér regard lo koté bankal ke Igét nna dopi li rant la méri sinPol… Mi konpran ke ou nana in kont a réglé avék Pol ke la kas a ou ék out bann dalon lontan…
Astér pars gramoune Pol la roul aou karisoudri, ou fini par trouv normal tout lo défilaj fanm la ! Mi trouv ou lé pa korék…
Bon ou va di lé normal bann vyé moune i déray !
Dabitid ou larg ou fiél an kréol, la pou pran la défans fanm la ou fé ali an fransé, dan la lang loprésér… Konmsa dan out tramay na poin pou sapé…
Ou mét aou, ou minm, dan le ta de vyé militan, sak ou di, i rokoné son kouraj… Ou vé koul le gramoune, dakor sé out problinm… Bin mi trouv sé pa in rézon pou lés nout bann zanfan mayé dan la koljak ék fanm la…
Fé antasyon oté, aou osi ou pé port in gran résponsabilité kan ou ral anou dann rédiyon la… Lé vré souvan out kozman i apiy si listoir do moune la fé la politik isi… Gramoune Lepen osi té for pou sa : aminn in késtyon dintéré zénéral é kol déyér toutsuit in répons ki aranj ali…

É ou di ou lé pa dan lo PérdLéR ou lé dan "Mouvman Antikoloniyalis Réniyoné", lékél sa ?
Parti la minm la souloué le kabine téléfonik té i sérv siéj sosial pou le PSR la ?
Asé fé lo kouyon oté !
La dékolonizasyon vré vréman na kozé innot foi, pa kan i koz de Igét, la ou lé orsujé !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Avril 2016 - 07:43 ​DROIT DE RÉPONSE

Mardi 3 Février 2015 - 19:14 La première d'après qui ?