sak ifé nout jordu ék nout demin

​NOUS AVONS CONSACRE UNE ENVELOPPE DE 1,157M€ POUR SECURISER LES ROUTES DEPARTEMENTALES A SAINT-BENOIT


Politique
Mercredi 27 Juillet 2016

Certains chantiers attendus depuis une vingtaine d’années par les Bénédictins sortent de terre aujourd’hui. Seize mois seulement après le début de notre mandature, les travaux routiers connaissent un nouveau coup d’accélérateur sur les RD de Takamaka et de Bras-Canot. Malgré un contexte difficile lié aux contraintes budgétaires, nous avons de nouveau réussi à mobiliser les fonds nécessaires. En effet, une enveloppe de 1,157M€ au total (dont 722 000€ pour la RD54 et 435 000€ pour la RD53) est consacrée au financement de ces travaux tant attendus par la population.


C’était une nécessité d’autant plus que plusieurs accidents se sont déjà produits à certains endroits, qui seront dorénavant sécurisés. Soulignons ici, l’engagement sans faille du Vice-président du Département délégué aux routes, Jean-Marie Virapoullé qui a fortement soutenu notre demande.

Nous entrons aujourd’hui dans la phase d’exécution de nouveaux travaux. En effet, le Jeudi 7 juillet dernier, la Commission permanente du Département a approuvé la Convention de financement des travaux d’aménagement de la RD54 Route de Bras-Canot. La première tranche (PR1+050 A1+500 pour 485 000€) programmée cette année sera suivie d’une deuxième (PR 1+500A2+020 pour 237 000€) en 2017. En somme, le montant du chantier de la RD54 s’élève à 722 000€, dont 79% (569000€) sont apportés par le Département et les 21% restants (153 000€) par la Commune de Saint-Benoît qui se prononcera en conseil municipal.
Saint-Benoît le 27 Juillet 2016
     
L’UTR Est se mobilise aussi actuellement sur les travaux de la RD53 Route de Takamaka votés fin-mai dernier pour un montant de 435 000€ dont 68% (299 000€) financés par le Département et 31% (136 000€) par la Commune. Il s’agit de :
- La construction de trottoirs au chemin Grand Fond qui mène vers Takamaka. Les travaux de couverture de fossé et d’aménagement de cheminement piéton sur une centaine de mètres font suite à une première tranche réalisée en novembre 2015.
- Toujours à Grand Fond, le Département via l’UTR-Est travaille depuis le 12 juillet dernier pour une durée de 3 mois sur la partie basse (PR 0) où des trottoirs seront aussi réalisés sur une distance de 500m. La portion concernée va de l’intersection de la RN 2002 jusqu’au pont de la RN 2. Le renforcement de l’assainissement pluvial sur le secteur est aussi prévu.
La circulation et la sécurité des Bénédictins figuraient parmi les priorités pour lesquelles je me suis engagée et combattue depuis quelques années. C’est un combat de très longue haleine : avant d’être élue Conseillère départementale, j’ai milité au sein du COLLECTIF POUR LA DEFENSE DES INTERETS DES BENEDICTINS pour sensibiliser les collectivités sur les problèmes d’embouteillages qui asphyxient la cité bénédictine et qui ralentissent ses activités économiques.

Suite aux manifestations, distribution de tracts et autres pétitions que nous avons lancés en novembre 2014, nos appels ont été entendus. La mobilisation a porté ses fruits avec la remise en cause du plan de circulation. Par ailleurs, en novembre 2015, pratiquement un an jour pour jour après le début de la mobilisation, la Région Réunion a livré le nouveau giratoire de Bras-Canot qui a apporté un léger mieux à la circulation en périphérie du Centre ville, même si tout n’est pas encore parfait.

Au niveau du Département, en plus des travaux qui se multiplient depuis l’année dernière jusqu’à aujourd’hui à Saint-Benoît, l’UTR-Est est aussi sur plusieurs fronts sur l’ensemble de notre micro-région. Mention particulière sur les interventions souvent périlleuses sur la route de Salazie RD48, où les chantiers se déroulent souvent dans des conditions difficiles.

Pour revenir à Saint-Benoît, notons que la Région Réunion livrera vers fin 2017, un nouveau pont traversant sur deux voies la Ravine-des-Orangers, à Sainte-Anne. Saluons cette forte mobilisation des deux collectivités en faveur du territoire bénédictin en particulier et de l’Est en général. Le rééquilibrage tant demandé est en marche.


Sabrina RAMIN



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue