sak ifé nout jordu ék nout demin

​La loi El Khomri adoptée avec le 49-3 est une aggravation des conditions des travailleurs et de la jeunesse de La Réunion


Politique
Jeudi 12 Mai 2016

Réunionnaises, Réunionnais, l'heure est grave. Le gouvernement a choisi d'utiliser l'article 49-3 pour forcer l'adoption en première lecture du projet de loi El Khomri. Cette loi sera donc votée et s'appliquera. Aussi, les acquis de 70 ans de luttes pour l'égalité sociale sont attaqués. Depuis des semaines, le Parti communiste réunionnais soutient la juste mobilisation de l'Intersyndicale pour le retrait de ce projet de loi. En France, un large front s'est constitué pour demander l'application d'une autre politique. Le gouvernement a décidé d'interdire le débat. Le PCR s'élève contre le refus de l'indispensable débat qui constitue un recul de la démocratie.


Depuis plusieurs semaines, c'est la mobilisation des travailleurs avec les jeunes en France car grandes sont les inquiétudes si jamais cette loi s'appliquait. À La Réunion, les conséquences seront encore plus graves. En effet, permettre à une entreprise de licencier pour un seul trimestre de difficulté économique ouvre la porte à une vague de licenciements abusifs qui seront alors couverts par la loi.

À La Réunion, des députés ont tenté de composer avec ce texte, en mettant en avant le dépôt d'amendement pour étendre les conventions collectives nationales dans notre île. Le PCR dénonce une diversion. Le projet de loi El Khomri réduit à néant la garantie des conventions collectives, car il permet la conclusion d'accords d'entreprise qui primeront sur les conventions collectives et le Code du travail dans des domaines aussi essentiels que le temps de travail ou la rémunération. La seule solution pour sauver les acquis de 70 ans de bataille pour l'égalité sociale, c'est le retrait pur et simple de ce texte.

Fidèle à son engagement dès le départ aux côtés des syndicats, le Parti communiste réunionnais appelle à amplifier l'appel à la mobilisation lancé par les représentants des jeunes et des travailleurs le 17 mai prochain. Face à la méthode décidée par le gouvernement qui choisit de passer au-dessus de la représentation parlementaire élue, la mobilisation est le seul moyen de préserver les intérêts du monde du travail avec sa jeunesse. C'est pourquoi le PCR appelle ses militants à participer aux actions de l'Intersyndicale.

Le Port, le 12 mai 2015
Pour le PCR, les co-secrétaires généraux

Yvan Dejean, Maurice Gironcel et Ary Yée Chong Tchi Kan



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par un habitant de ste suzanne le 13/05/2016 08:15
vous avez bien voté pour se PRÉSIDENT maintenant vous criez au secours trop tard
vous parlez de jeunesse MAURICE GIRONCEL pour les manipuler a chaque élection vous êtes fort mais les embauches zéro
QUE POUR VOS COPAINS DU P CR
MAURICE occupé vous de votre commune qui se trouve dans un état lamentable pour les réunion de partie vous êtes présent
mais les RDV zéro pointé
tardera viendra l heurs du jugement arrivera

2.Posté par FN-974 le 13/05/2016 20:12
POUR RAPPEL LE FRONT NATIONAL DE LA REUNION VOUS DONNE RAISON POSTE 1, mais il faut voir aussi plus loin cette juste analyse: N'oublions pas que le P.C.R. est un pion idéal pour la haute finance, les banquiers, les marchés financiers, les multinationales (celles qui fraudent au PANAMA). LEUR IDEOLOGIE EST L'INTERNATIONALISME, LA DISPARITION DES FRONTIERES, LE MELANGE DES PEUPLES.....Bref, tout ce qui sert le mondialisme mortifère que nous subissons aujourd'hui....ce qui explique aussi que dans les différents gouvernements de ces 40 dernières années ils ont obtenus pas mal de postes de ministres. JCOB

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue