Ce qui fait la vie de la cité…
Citoyen

​LE 2 AVRIL JOURNÉE MONDIALE DE LA SENSIBILISATION Á L’AUTISME !

Dimanche 2 Avril 2017

Depuis l’année 2007, le 2 avril a été déclaré « Journée mondiale de la sensibilisation à l’autisme par l’Organisation des Nations Unies ». Et, chaque année, des associations et surtout des parents se mobilisent et profitent de cette journée pour sensibiliser et informer ce trouble de développement au grand public.



Aussi, de faire connaitre les besoins de la personne autiste et des difficultés des parents face à une nécessité de soutien, d’accompagnement ou à faire part du manque de réponses face à cette exigence. Á cela, des initiatives originales sont mises en place depuis 10 ans.

Si la plus grande organisation américaine « Austism Speaks » voire d’autres, incitent à allumer en bleu, couleur dit-on « calmante, apaisante et réconfortante » pour les Autistes, les monuments, les ponts, les musées, les maisons, les complexes sportifs…en ce 2 avril. Á la Réunion un parent a eu la belle idée de gravir le sommet de la Roche écrite à pieds avec quelques soutiens d’amis, portant son fils à son dos pendant ce long trajet. Tout un symbole !

Une manière à cette famille, me semble t-il de mettre le projecteur pour que les personnes atteintes d’autisme soient reconnues comme des membres à part entière de la société et non entièrement à part comme actuellement.

Pourtant, un engagement financier du gouvernement de 205 millions d’euros dont 195 millions d’euros pour l’évolution de l’offre médico-sociale a été lancé en mai 2013 dans le cadre du 3ème plan Autisme (2013-2017) qui a été marqué par une volonté politique pour faire progresser l’inclusion des personnes autistes dans notre société. Ce plan a été articulé autour de cinq axes : le diagnostic et les interventions précoces, l’accompagnement tout au long de la vie depuis l’enfance, le soutien aux familles, la recherche ainsi que la formation des professionnels (source ministère). Aujourd’hui peut-on parler d’un bilan ?

Effectivement c’est une réalité que l’Autisme reste un handicap, mais je pense (sans polémique aucune) que l’approche multidisciplinaire doit être privilégiée avec des « variétés d’outils » à offrir à la personne atteinte de l’autisme. Surtout à ne pas faire l’impasse sur les prises en charges thérapeutiques proposées dans les hôpitaux de jour de la pédopsychiatrie.

En cette journée mondiale de la sensibilisation à l’autisme, vous collègues et professionnels de santé de la pédopsychiatrie et moi éducateur avec une expérience de 40 ans, nous devons continuer à croire et à suivre notre chemin de complémentarité nécessaires dans ce domaine de l’autisme. 

Surtout appuyons-nous toujours à cette pensée de Jean François Malherbe « Agis en toutes circonstances de façon à cultiver l’autonomie d’autrui et la tienne se développera par surcroît ». Ce que les enfants nous apprennent chaque jour à la Pédopsychiatrie !

Jean Claude COMORASSAMY




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter






Derniers commentaires